A la uneSports

LIGUE REGIONALE DU CENTRE DE FOOTBALL

Théophile Ouédraogo élu président

Le processus électoral des présidents de ligues régionales a pris fin le dimanche 21 juin 2020, avec l’élection du président de la ligue du Centre de football qui s’est déroulée au stade du 4-Août à Ouagadougou. Et c’est le candidat Théophile Ouédraogo de l’EFO qui l’a emporté face à celui du RCK, Moustapha Semdé.

Dès l’annonce des élections à la présidence des 13 ligues régionales de football, la bataille pour le contrôle de celle du Centre, à savoir Ouagadougou, était la plus attendue. Et celle-ci a eu lieu le 21 juin dernier dans la salle Mathias Sanou du stade du 4-Août à Ouagadougou où tout un dispositif sécuritaire était bien visible pratiquement tout autour de cette cuvette sportive du quartier Gounghin. Pour les observateurs, cela s’expliquait par le fait que la tension était quelque peu montée pendant les deux derniers jours tellement cette ligue était convoitée. En effet, c’est la plus grande ligue régionale et la contrôler, constitue à coup sûr une victoire psychologique. Mais au final, l’élection s’est déroulée sans grand bruit avec un face-à-face entre Théophile Ouédraogo de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) et Moustapha Semdé du Rail club du Kadiogo (RCK). A l’issue du vote, 8 clubs de première division (3 voix chacun), 4 clubs de deuxième division (2 voix chacun) et 2 clubs de troisième division (1 voix chacun) ont fait confiance à Théophile Ouédraogo qui l’emporte avec 34 voix contre 23 pour Moustapha Semdé (5 clubs de première division, 3 clubs de deuxième division et 2 clubs de troisième division). Le vaincu n’a pas hésité un seul instant à féliciter le vainqueur tout en relevant que c’est un ancien bien connu du milieu du football burkinabè. Avant d’ajouter que « nous sommes fair-play et reconnaissons avoir perdu dans la loyauté ». Et de confier qu’il est partant si le tout nouveau président élu lui tendait la main tout en tenant compte du programme que lui, Moustapha Semdé, a présenté.

Soutien de Amado Traoré, il ne reste que la finale à Bobo pour le président élu de la ligue

Les premiers mots du président élu, Théophile Ouédraogo, sont allés à l’endroit du bureau sortant de la ligue du Centre qu’il a félicité pour le travail abattu. Et son premier chantier porte sur les compétitions dans la région du Centre, qu’il compte ouvrir à l’ensemble des clubs. En rappel, dit-il, il y a la coupe de la ligue qui se joue avant l’ouverture officielle de la saison de football et ne concerne que les clubs de première division. L’ambition de Théophile Ouédraogo est de faire en sorte que les clubs des autres divisions puissent en avoir également. Tout en affirmant qu’il n’est pas président d’un camp mais de l’ensemble des clubs de la région du Centre. Il a aussi rappelé que son premier soutien est le président du Conseil d’administration de Majestic SC, Amado Traoré, candidat à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) et dont il devient désormais un soutien de taille. C’est dans ce sens qu’il dira avoir joué la demi-finale le 21 juin et il ne reste que la finale prévue le 22 août 2020 à Bobo-Dioulasso. En effet, il faut relever que l’enjeu du contrôle de la ligue du Centre se situait dans la perspective de l’élection à la présidence de la FBF et dans cette dynamique, si Théophile Ouédraogo est pro Amado Traoré, Moustapha Semdé, qui était pro Sita Sangaré pour lequel il était porte-parole de certains anciens joueurs, est devenu pro Lazare Banssé, également candidat à la FBF.

Antoine BATTIONO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer