A la uneMissive à mon oncle

MISSIVE A MON ONCLE

Cher oncle,

Je te remercie pour les vœux formulés à mon égard. Je voudrais, à mon tour, te retourner les mêmes vœux  de longévité, de santé, de joie, de succès et surtout de paix. Cher oncle, au-delà de la santé qui nous est  précieuse, la paix et la sécurité dans nos familles et dans nos pays respectifs, occupent une place primordiale. Que Le Tout-Puissant nous permette de traverser cette année 2020 dans la paix et la sécurité. C’est ce que je vous souhaite ardemment. Et je pense que c’est l’un des vœux chers aux Ivoiriens, notamment les artistes,  en ce moment. En effet, le 11 janvier dernier, des milliers de jeunes se sont retrouvés au Parc des Sports de Treichville, pour  « dire non à la guerre et à l’intrusion des armes » dans la politique. Initiée par  l’artiste humoriste, Gbi de fer, l’activité avait pour but d’inviter la jeunesse, première victime des crises, à ne plus suivre les hommes politiques dans leur volonté d’accéder au pouvoir par la violence. Cette cause noble sera-t-elle entendue par les jeunes ? Il faut espérer que ce soit le cas. En tout cas, après  l’étape d’Abidjan, Gbi de fer et ses amis entendent  mettre le cap sur l’intérieur du pays  pour sensibiliser les jeunes. Bon vent à eux !

Cher oncle, ceux qui ont compris la nécessité de revenir à de meilleurs sentiments, sont l’ex-président, Laurent Gbagbo et son Premier ministre, Pascal Affi N’guessan. Tu te souviens que depuis plus de  cinq ans maintenant, les deux hommes ne filaient pas le parfait amour. Et la tension était même montée d’un cran lorsque Laurent Gbagbo avait refusé de rencontrer  Pascal Affi N’Guessan qui avait pourtant fait le déplacement de Bruxelles, en 2019. Depuis lors, chacun était dans son coin jusqu’à ce que l’on apprenne, en début d’année 2020, qu’ils se sont  rencontrés les 3 et 4 janvier derniers.

L’inhumation de Wattao prévue pour le 7 février prochain

A en croire Jeune Afrique, deux hommes auraient agi dans l’ombre pour faciliter  leur rapprochement. Selon JA, Kouamé Oi Kouamé, un des ex-dignitaires du Rassemblement des républicains (RDR), parti d’origine du président Alassane Ouattara, aura usé de son influence sur son cadet pour l’amener à persévérer dans sa tentative de rencontrer celui dont il aura été le successeur à la tête du Front populaire ivoirien (FPI). Du côté de Laurent Gbagbo, selon le confrère, c’est l’ancien Président du conseil d’administration (PCA) de la Société ivoirienne de raffinage (SIR), Laurent Ottro Zirignon, par ailleurs oncle de l’ancien président, qui  aura joué sa partition pour amener son neveu  à assouplir sa position vis-à-vis de son ancien ministre. La suite on la connaît. La rencontre tant attendue a eu lieu, même si on ignore jusqu’à présent ce que les deux personnalités se sont dit. Qu’à cela ne tienne, un premier pas décisif  a eu lieu et sans doute qu’il aura permis de dissiper un tant soit peu la brouille  entre les deux hommes politiques. Et c’est tant mieux !

Cher oncle, on en sait un peu plus sur le programme officiel des obsèques de Issiaka Ouattara, alias Wattao, décédé le 5 janvier dernier, à New York, aux Etats-Unis. L’arrivée de la dépouille mortelle est prévue pour le 2 février 2020 à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Après les hommages, la dépouille sera transférée au village du défunt, à Doropo, dans le Nord-Est, le  6 février 2020 et l’inhumation est prévue «dans l’intimité familiale au cimetière de Doropo», le vendredi 7 février. Paix à son âme !

Cher oncle, je ne peux terminer ma missive sans évoquer cette œuvre salvatrice menée par le Comité national des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), chapeauté par la Première dame, Dominique Ouattara. En effet,  une opération policière menée les 9 et 10 janvier dans l’Est de la Côte d’Ivoire, a permis de sauver  137 enfants promis au travail dans les champs ou le commerce, voire à la prostitution. Issus de 5 pays de la sous-région ouest-africaine,  ces enfants ont un âge variant  entre 6 et 17 ans. Des recherches sont en cours  pour retrouver les parents des enfants dans leurs pays respectifs. Bravo au CNS pour cette action !

Je m’arrête là pour aujourd’hui. Que Le Tout-Puissant nous protège !

Ton neveu

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer