NOMINATION D’UNE AFRICAINE COMME SECRETAIRE GENERALE DE LA FIFA : La révolution Infantino en marche  

NOMINATION D’UNE AFRICAINE COMME SECRETAIRE GENERALE DE LA FIFA : La révolution Infantino en marche   

 

La « nouvelle Fifa » que le président Gianni Infantino avait promise lors de son élection en février dernier est véritablement en marche, avec les récentes décisions fortes qui ont été prises par l’instance faîtière du football à l’issue de son 66e congrès organisé dans la capitale mexicaine le 13 mai dernier. On peut citer entre autres mesures inédites pour ne pas dire historiques, la ratification de la mise en application des réformes de gouvernance  (limitation des mandats, divulgation de la rémunération individuelle des hauts responsables, rééquilibrage des pouvoirs de l’exécutif), l’admission de Gibraltar et du Kosovo qui deviennent ainsi les 210e et 211e membres de l’Association, et surtout, la nomination d’une femme, africaine de surcroît, à la tête du secrétariat général. La sénégalaise Fatma Samba Diouf Samoura, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a été désignée à ce poste en raison de sa très grande expérience dans le management des hommes et des finances, s’est empressé de préciser le président de la FIFA, pour couper court aux critiques relatives à sa méconnaissance du domaine du sport en général et du football en particulier. Cette diplomate qui a assumé de hautes fonctions 21 ans durant au sein du système des Nations unies, a un défi titanesque à relever quand on sait qu’elle met les pieds dans une maison encore hantée par les fantômes de la corruption et des conflits d’intérêts, et dont les précédents locataires en avaient été expulsés avec interdiction formelle et définitive de rôder autour du ballon rond, pour certains d’entre eux. Au-delà du symbolisme à plusieurs égards de cet acte de nomination (première femme à occuper ce poste, première africaine, première personne étrangère au monde sportif, première secrétaire générale après la litanie de scandales sans précédent qui ont ébranlé la planète foot), c’est cette secousse tellurique à travers laquelle Gianni Infantino espère redonner à la FIFA ses lettres de noblesse qu’il faut saluer.

Avec la nomination de cette dame, Gianni Infantino pourrait se féliciter d’avoir fait un casting gagnant

Car, on ne le dira jamais assez, le somptueux siège de cette association mondiale qui trône sur les hauteurs de Zurich, était devenu un cadre où on se partageait davantage les astuces et les techniques de la délinquance que de stratégies pour renforcer le développement du sport le plus populaire de la planète. Et la principale difficulté à laquelle le tout nouveau président révolutionnaire de la Fifa était confronté, était de trouver l’oiseau rare dans la volée de tourtes insatiables qui avaient investi quasiment toutes les fédérations nationales et la Fifa en particulier. Avec la nomination de cette dame pétrie d’expérience et dont on dit beaucoup de bien en matière de transparence dans la gestion des ressources, Gianni Infantino pourrait, au terme de son mandat, non seulement se féliciter d’avoir fait un casting gagnant, mais aussi se targuer d’avoir remis à flots, le navire dont il a hérité alors qu’il était en perdition dans les eaux particulièrement agitées de la mal gouvernance. Mais il faudrait, pour y arriver, qu’il compte sur ses collaborateurs qu’il a déjà prévenus qu’il serait impitoyable en cas de manquement aux règles éthiques et transparentes de gestion. Sa nouvelle secrétaire générale pourrait l’y aider, car, à entendre ses propos enthousiasmés au lendemain de sa « consécration », il n’y a guère de doute qu’elle va solidement nouer le pagne pour affronter les obstacles qui se dresseront immanquablement devant elle afin qu’à l’heure du bilan, son président, Gianni Infantino, puisse pousser un soupir de soulagement, en se disant qu’il a eu raison d’avoir fait un clin d’œil à l’Afrique et à l’autre moitié du ciel, qui sont jusque-là considérées comme des laissés-pour-compte dans la gestion du football mondial.

Hamadou GADIAGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+