LA NON-EVALUATION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES : Les élèves de Koupéla bloquent les voies

LA NON-EVALUATION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES  :   Les élèves de Koupéla bloquent les voies

 

 

Rassemblés au rond-point Naaba Zanré, les élèves du public comme du privé de la ville de Koupéla ont barré la RN4 qui mène à Fada et à Tenkodogo le jeudi 7 décembre 2017. Ils ont décrété une grève de 72 heures.

 

Venus d’environ 17 établissements de la commune de Koupéla, les élèves se sont d’abord rendus au haut-commissariat où ils ont remis leur message de mécontentement au premier responsable de la province, Auguste Kinda. Qui sur un vélo, qui à pied les mécontents s’étaient rassemblés tout autour du rond-point Naaba Zanré. Ce sont les vélos qui ont servi à barrer les voies. Ainsi, les axes Koupéla -Fada, Koupéla-Tenkodogo Ouaga-Koupéla étaient bloqués.  « Non au manque d’évaluations, non au mépris envers l’éducation, non à la sourde oreille face à nos préoccupations, non à l’indifférence du ministère face aux problèmes de l’éducation, non à la prise en otage de notre avenir, oui à la satisfaction totale de la plateforme minimale des syndicats de l’éducation nationale », voilà ce qu’on pouvait entendre des bouches des manifestants. Les responsables de la manifestation ajouteront  « enseigner sans évaluer est un crime contre notre avenir. Les autorités se soucient peu de notre succès. Quels fruits veulent-elles ? Quel développement construisent-elles ? Veulent-elles des délinquants ? Ou l’échec des enfants de ce pays ? Si rien n’est fait, nous prendrons nos responsabilités et l’Etat portera l’entière responsabilité ». Le mal est profond et il est grand temps que nos gouvernants prennent les choses au sérieux si non…

Sidpasolgdé

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+