POT-POURRI :

POT-POURRI :

Incident entre un policier et un conducteur de tricycle à Bobo : voici les explications de la Police nationale

 

La Police nationale, dans ce communiqué, s'explique sur l'incident survenu dans la soirée du 15 août 2018 à Bobo-Dioulasso, incident qui a fait un blessé par balles. Nous publions pour vous ledit communiqué in extenso !

 

 «Assurer l’exécution des mesures relatives à la sécurité routière, fait partie de notre sacerdoce. C’est pourquoi, au quotidien, nos services implantés sur l’étendue du territoire national, s’investissent de jour comme de nuit pour prévenir et réprimer l’insécurité routière qui endeuille régulièrement les familles burkinabè.Dans ce cadre, le Commissariat central de Police de la ville de Bobo-Dioulasso, dans le Houet, mène depuis le mardi 14 août dernier, une vaste opération de contrôle, axée sur la circulation des tricycles dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cette opération, qui fait suite au constat de l’implication fréquente des tricycles dans des cas d’accident et d’incivisme de la circulation routière aux conséquences souvent dommageables, avait été annoncée au cours d’une conférence de presse organisée le 22 février 2018 par le Commissaire central de Police de la ville de Bobo-Dioulasso. A cette occasion, le Commissaire principal de Police Oumarou Songne, Commissaire central de Police de la ville de Bobo-Dioulasso, rappelait aux populations en général et à l’association des conducteurs de tricycles de Bobo-Dioulasso en particulier, la réglementation relative à la circulation des tricycles, notamment le décret N°2012-559 du 05 juillet 2012 portant conditions et modalités d'exploitation à titre onéreux et pour compte propre des vélomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles dans les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Terminant son propos, le Commissaire central annonçait des opérations de sensibilisation et de répression à partir du 20 mars 2018. En moins de 72 heures, l’opération en cours a permis la saisie de plus d’une centaine de tricycles pour des cas de violation flagrante à la réglementation (non-respect des feux tricolores, vitesse excessive, transport mixte, transport de personnes, etc.). Quelques incidents émaillent l’exécution de cette opération, sans pour autant entamer la détermination des missionnaires. Sont de ceux-là celui émanant de ce conducteur de tricycle qui a violemment tenté de se soustraire au contrôle dans la soirée du 15 août. Il a été interrompu dans sa manœuvre par un coup de feu des policiers dans le pneu de son engin. La balle traversa la jante et la carrosserie pour ensuite aller se loger dans la cheville de l’une des passagères du tricycle. Rapidement prise en charge par les services de santé de la ville de Bobo-Dioulasso, la vie de celle-ci est hors de danger. Le conducteur indélicat, quant à lui, a été interpellé et a rejoint les autres individus interpellés dans le cadre de cette opération. Ils seront déférés devant le Parquet dans les jours à venir pour des faits, entre autres, de violence et de voie de fait sur les missionnaires, d’outrage à agent, de vandalisme contre les équipements des missionnaires ».

 Arrondissement 9 de Ouagadougou : accusée d’avoir fait disparaître le sexe d’un homme, une femme se fait arrêter par des Kolgwéogo

 Le 14 août dernier, une jeune femme du nom de Ouédraogo Sanata, s’est fait arrêter par des Kolgwéogo de Pazani dans l’arrondissement 9 de la capitale.  Cette jeune dame qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales, selon nos informations, est accusée d’avoir fait disparaître le sexe d’un homme. Gardée dans les locaux servant de siège aux Kolgwéogo de cette localité, elle devait s’acquitter d’une amende de 700 000 F CFA. Aux dernières nouvelles, Ouédraogo Sanata a été libérée, hier, jeudi 16 août, dans la matinée.

 Médias publics : des nominations tous azimuts à la RTB

 Une vague de nominations vient de s’opérer à la Radiotélévision du Burkina (RTB). En effet, Evariste Yemboado Combary, journaliste, a été nommé directeur de la RTB/Télé. Ancien directeur de la Radio nationale, il remplace Yacouba Bonkoungou à la TNB. Mamadou Dembélé, lui, a été nommé Directeur commercial et marketing de la RTB. Jusqu’à sa nomination, il était à la Direction de la communication de la Présidence du Faso. Il remplace à ce poste Boukary Ouédraogo dit Almamy Becker. La RTB/Radio a également son nouveau directeur. Il s’agit de Harouna Sana, journaliste, ancien rédacteur en chef de la section radio de la Radiodiffusion du Burkina (RTB). Il remplace à ce poste Alfred Goba.

  Décès du Pr Amadou Sanou : Roch Marc Christian Kaboré auprès de la famille du défunt

 Le président Roch Marc Christian Kaboré s’est rendu, hier, jeudi 16 août 2018, au  domicile du Pr Amadou Sanou à Ouagadougou, décédé le 4 août et inhumé le 10 août à Bobo-Dioulasso. Le Président du Faso est allé saluer « la mémoire du professeur Amadou Sanou, premier chirurgien de notre pays, spécialisé en chirurgie générale et en cancérologie, premier président de l'Ordre des médecins du Burkina Faso ». « Puisse l'engagement de ce valeureux devancier inspirer la jeune génération », a souhaité Roch Marc Christian Kaboré.

 

 CHU-Yalgado Ouédraogo : un homme fait une grande surprise à la maternité

 

Ceci est une publication du service de communication de l’hôpital Yalgado Ouédraogo : «Les agents du service de la maternité de l’hôpital Yalgado ont été agréablement surpris par le geste de soutien effectué par un homme né dans ladite maternité, il y a de cela 39 ans. C’est un don de boîtes d’accouchement et de césarienne, des tensiomètres électroniques automatiques, des speculums, etc., d’une valeur de 1 million 200 F CFA que ce généreux donateur, qui refuse que son identité soit dévoilée, a fait le 11 août dernier à Yalgado, afin, a-t-il dit, «de permettre à d’autres enfants de venir au monde dans de meilleures conditions». La patronne des lieux, Pr Blandine Thièba, ne pouvait dissimuler sa joie, car le matériel tombe à pic, coïncidant avec la période de pic pour la maternité. Les mois d’août et de septembre sont, en effet, caractérisés par une très forte affluence des parturientes. Pluie de bénédictions pour l’auteur de la grosse surprise le 11 août dernier et qui partage cet adage selon lequel «l’homme n’est jamais aussi grand que lorsqu’il se met à genoux pour aider autrui».

Retrait des enfants et jeunes en situation de rue : le Premier ministre va visiter le site d’accueil de Somgandé

 Dans le cadre du suivi de l’opération de retrait des enfants et jeunes en situation de rue, une délégation ministérielle conduite par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, effectue une visite sur le site d’accueil de Somgandé. Ce sera ce vendredi 17 août 2018 à 10h30mn à Ouagadougou.

 

 Syndicat national des animateurs de la vie scolaire : le 2e congrès ordinaire prévu en fin août

 Le Syndicat national des animateurs de la vie scolaire (SYNAVS) organise, du 31 août au 1er septembre prochains, son deuxième congrès au Lycée Philippe Zinda Kaboré, à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre statutaire est de réfléchir sur les bonnes stratégies de sorte à améliorer les résultats des luttes syndicales.

  AJB : une conférence publique se tient aujourd’hui

 L'Association des journalistes du Burkina (AJB) organise sa 3e conférence publique le vendredi 17 août 2018 à 16h à Pacific hôtel à Ouagadougou dans la ZACA. Elle porte sur le thème : « Analyse des budgets alloués à l'éducation et leur impact sur l'accès, le maintien à l'école, la qualité et la réussite scolaire ».

 

Match Burkina-Mauritanie : la liste des Etalons sera dévoilée ce vendredi

 

L’entraîneur des Etalons, Paulo Duarte, communiquera le vendredi 24 août prochain, la liste des joueurs sélectionnés et présélectionnés pour le match Burkina Faso-Mauritanie, dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Cette rencontre aura lieu à Nouakchott, le 8 septembre prochain.

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+