POT-POURRI

POT-POURRI

Police nationale : Rama la Slameuse interpellée

L’information a fait le buzz de la toile, hier, dans la journée. D’après nos sources d’informations, l’artiste musicienne, Rama la slameuse, a été interpellée le jeudi 6 décembre 2018 et placée en garde à vue, pour injures aux forces de l'ordre et refus d'obtempérer suite à un contrôle de police. Les détails de l’affaire n’ont pas été communiqués.

Commune de Kiembara : deux policiers abattus
La situation devient de plus en plus critique dans le Sourou, province dont est originaire le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. En effet, après l’enlèvement de trois conseillers municipaux, à Toéni, en milieu de semaine en cours, les terroristes ont encore fait parler d’eux. Hier, 6 décembre 2018, deux policiers ont été froidement abattus par des hommes armés non identifiés venus à moto, provoquant une psychose généralisée chez les populations qui ne savent plus à quel saint se vouer. Selon une source qui a requis l’anonymat, tout se passe comme si les populations étaient abandonnées à elles-mêmes. Car, dit-elle, depuis que l’alerte a été donnée, on ne voit pas bouger les lignes. Pendant ce temps , enseignants et infirmiers, pour sauver leur peau, sont en train de quitter les lieux. L’autorité est donc interpellée. Car, après le Sahel et l’Est, c’est, selon toute vraisemblance, le Grand Ouest qui est dans le collimateur des malfaiteurs des temps modernes.

Haut du formulaire

Décoration à l’occasion du 11 décembre : les mérites de 822 récipiendaires reconnus

Selon un communiqué de la communication de la présidence du Faso, « le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, présidera ce vendredi 7 décembre 2018 à 15 heures sur la plate-forme de Kosyam, la cérémonie officielle de décoration ». « Ce sont au total 822 personnes qui verront leurs mérites reconnus par l’Etat ce vendredi, dont 395 dans l’Ordre national et 427 dans l’Ordre du mérite. La cérémonie officielle de décoration est un rendez-vous annuel présidé par le chef de l’Etat, Grand maître des Ordres burkinabè. Elle est une occasion pour la Nation de manifester sa reconnaissance et de célébrer les mérites de ses fils et filles, dans le cadre du service rendu, aussi bien au profit de l’Etat que du secteur privé », précise le communiqué. 

REN-LAC : la plateforme numérique « veenem anti-corruption » lancée aujourd’hui

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) va procéder, ce 7 décembre à Ouagadougou, au lancement de sa plateforme numérique « veenem anti-corruption » financé par l’Union européenne  (UE) et ce, dans le cadre du projet intitulé : « Accroître la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et à la redevabilité publique à travers une plateforme d’information anti-corruption ».

Lycée Philippe Zinda Kaboré : la faitière des associations et amicales de promotionnaires tient son AG

La faitière des associations et amicales de promotionnaires du Lycée Philippe Zinda Kaboré organise une assemblée générale le 8 décembre 2018 au sein dudit lycée. Tous les élèves des promotions de 1951 à 2017 sont conviés à cette rencontre.

FESTICHA : la cérémonie d’ouverture de la 2e édition se tient ce vendredi au Musée national

La deuxième édition du Festival international de la culture hausa (FESTICHA) aura lieu du 7 au 11 décembre 2018 à Ouagadougou sous le thème : « Langue et culture, facteurs de paix, de stabilité et de développement ». La cérémonie d’ouverture, placée sous le patronage du ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, et le parrainage du maire de la commune de Ouagadougou, Armand Beouindé, se tiendra ce vendredi au Musée national.

 Centre culturel islamique du Burkina (CCIB) : un panel pour parler du vivre- ensemble

Le Centre culturel islamique du Burkina (CCIB) organise, le 8 décembre 2018, un panel sur le thème : « Les défis du vivre-ensemble dans une société multiconfessionnelle : cas du Burkina ». L’activité se tient sous le parrainage du député Dr Ousséni Tamboura et du vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie, Hamadou Sawadogo.

 Festival international BBA: Ouagadougou accueille la 3e Edition

Il se tiendra du 6 au 8 décembre à Ouagadougou, plus précisément à l’atelier théâtre burkinabè (ATB), la troisième édition du festival international BBA (FIBBA). Coordonnée par le Burkinabè Salif Traoré et le Camerounais Cyrile Mysse, cette compétition africaine de danse réunira huit pays que sont le Gabon, le Niger, le Nigeria, le Togo, le Cameroun, le Sénégal, la Guinée et le Burkina Faso. Hormis le Batle Africa All Stars qui mettra aux prises les champions des pays en compétition, il y aura des projections-vidéos, des spectacles vivants et des stages en dance hall, break dance, afraw house, afro hip hop et warba qui seront animés par de grands noms de la danse dont le champion français, Danida. Après Dakar qui a accueilli les deux précédentes éditions de cette vitrine de promotion et de développement des danses urbaines en Afrique, c’est la capitale burkinabè qui sera à l’honneur pendant 72 heures.

Dossier d’extradition de François Compaoré : ce qu’en pensent ses conseils

Les conseils de François Compaoré, le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et Maître Mathias Chichportich, ont réagi à la décision de la Justice française dans le dossier d’extradition de François Compaoré : « La Chambre de l’instruction près la Cour d’appel de Paris a rendu ce mercredi 5 décembre un avis favorable à la demande d’extradition faite par le Burkina Faso. D’un point de vue procédural, il ne s’agit pas d’une décision d’extradition, mais d’un simple « avis » contre lequel François Compaoré a immédiatement formé un pourvoi en cassation qui en suspend les effets. S’agissant du fond du dossier, la Chambre de l’instruction a constaté (page 12 de l’avis) que le juge burkinabè Émile Zerbo - chargé d’éclairer les juridictions françaises sur la prétendue implication de François Compaoré - a inexactement reproduit les termes d’un témoignage sous serment. Il a, en effet, ajouté aux propos du seul témoin oculaire des faits objet de la procédure d’extradition une mention concernant la présence d’armes. Cette manœuvre entache la crédibilité de l’ensemble des pièces transmises par le Burkina Faso. La Chambre de l’instruction juge ainsi que l’élément matériel du faux en écriture publique pour lequel nous avons déposé plainte le 12 octobre dernier (au TGI de Paris), est constitué. Dans l’attente de l’issue de cette information judiciaire de nature criminelle, la procédure d’extradition sera nécessairement suspendue. Dans l’immédiat, François Compaoré, dont le contrôle judiciaire a été levé, est libre de ses mouvements et demeure confiant en la Justice française ».

Commune de Gourcy : Une délégation d’Olonne Sur Mer à Gourcy pour constater de visu les différentes réalisations

Une délégation de six personnes d’Olonne Sur Mer en France, conduite par le président du comité de jumelage de ladite ville, Jean Luc Gasnier, est arrivée à Gourcy le 6 décembre 2018 et y séjournera jusqu’au 12 du même mois. Accueillie en fanfare par des centaines de membres et de sympathisants du comité communal de jumelage de Gourcy, ladite délégation aura un programme très chargé. En effet, elle rendra des visites de courtoisie aux autorités administratives et coutumières, s’entretiendra avec le bureau exécutif de la commune, fera le point de ses réalisations avec le comité communal de jumelage de Gourcy et participera aux festivités du 11 décembre de la région du Nord qui se tiendront à Gourcy.

 Commune de Gourcy : Une délégation d’Olonne Sur Mer à Gourcy pour constater de visu les différentes réalisations

Une délégation de six personnes d’Olonne Sur Mer en France, conduite par le président du comité de jumelage de ladite ville, Jean Luc Gasnier, est arrivée à Gourcy le 6 décembre 2018 et y séjournera jusqu’au 12 du même mois. Accueillie en fanfare par des centaines de membres et de sympathisants du comité communal de jumelage de Gourcy, ladite délégation aura un programme très chargé. En effet, elle rendra des visites de courtoisie aux autorités administratives et coutumières, s’entretiendra avec le bureau exécutif de la commune, fera le point de ses réalisations avec le comité communal de jumelage de Gourcy et participera aux festivités du 11 décembre de la région du Nord qui se tiendront à Gourcy.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+