PREPARATION DES ELIMINATOIRES DU CHAN 2018 : Les Etalons réussissent à se jouer des Eperviers

PREPARATION DES ELIMINATOIRES DU CHAN 2018 : Les Etalons réussissent à se jouer des Eperviers

 

La série des matchs de préparation dans la perspective des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018 se poursuit pour le coach Saboteur et ses poulains. Et c’est dans ce cadre que les Etalons locaux étaient opposés aux Eperviers locaux du Togo qu’ils ont battu par le score de 2 buts à 0, le dimanche 2 juillet 2017, au stade du 4-août.

On peut certainement affirmer que les Etalons locaux sont parvenus enfin au goût de la victoire. En effet, après deux nuls face au Bénin en aller et retour à Ouagadougou et à Cotonou, le sélectionneur national Idrissa Traoré « Saboteur » et ses poulains ont pris le dessus sur les Eperviers locaux du Togo par le score de 2 buts à 0. C’était dans l’après-midi du 2 juillet dernier au stade du 4-Août lors d’un match comptant pour la préparation des éliminatoires du CHAN 2018 comme ce fut d’ailleurs le cas contre les Ecureuils locaux du Bénin. Et pourtant, c’est une rencontre bien entamée par les Eperviers qui ont su donner du rythme à leur jeu bousculant les Etalons qui avaient du mal à retrouver leurs repères. Et les Togolais étaient même à deux doigts d’ouvrir le score lors du premier quart d’heure. C’est à la suite de cela que les Burkinabè vont réagir à la 17e minute mettant en difficulté le gardien des Eperviers, Sabirou Bassa lorsque sur une tentative de lobe de Ismaël Karambiri, à l’entrée de la surface de réparation, il réussit dans un réflexe à capter le ballon mais, sa chute de dos va lui faire mal puisque la partie a été interrompue pendant environ cinq minutes avant de reprendre. Sur leur bonne lancée, les Eperviers multiplient les offensives grâce à une certaine vivacité dans le jeu mais en face, il y avait un gardien de but, Aboubacar Sawadogo qui a fait preuve de grand talent en sauvant sa cage des assauts adverses par ses bonnes prises de balle et ses réflexes. Par la suite, ses partenaires vont passer à côté de marquer lorsqu’on s’acheminait vers la pause soit à la 41e minute suite à un coup franc venu de la gauche et la défense togolaise, qui jouait la ligne, croyait le joueur burkinabè, Ismahila Ouédraogo hors-jeu et tout seul face au gardien Sabirou Bassa, shoote dans les bras de ce dernier.

Qu’à cela ne tienne puisque les Etalons vont revenir sur la pelouse, suite à la période d’oxygénation, mieux organisés avec plus d’envie et de vivacité après quelques changements notamment les entrées de Stéphane Bandé, Franck Lassina Traoré et Adama Barro. Et, à peine deux minutes après la reprise soit à la 47e minutes, et sur un long ballon, l’attaquant burkinabè, Iliassé Sawadogo le récupère sur le flanc gauche dans la surface de réparation togolaise, élimine un défenseur avant de frapper au premier poteau à la droite du gardien de but pour l’ouverture du score. Désormais bien en place, les Etalons deviennent plus mordants et gèrent leur avance et c’est pendant le temps additionnel que les poulains du coach Idrissa Traoré « Saboteur » vont porter l’estocade à 2 à 0 par l’entremise de Franck Lassina Traoré. Et c’est sur cette marque que les Etalons remportent la partie aux dépens des Eperviers. Si Jean-Paul Abalo, sélectionneur de l’équipe du Togo se dit satisfait de la première période de ses poulains, ce ne fut pas le cas pour la suite où ils prennent deux buts qu’il met au compte d’un manque de vécu et d’expériences de ses joueurs. Tout en reconnaissant qu’en face, il y avait une bonne équipe burkinabè qui a montré une solidité de groupe, le technicien burkinabè, Saboteur a félicité l’équipe adverse pour avoir opposé une bonne résistance à ses poulains et a relevé que cela leur fait du bien au niveau des enseignements à tirer pour la suite de la préparation. Il souligne qu’il y a une nette progression dans la production de jeu de ses poulains. Pour Saboteur, il y a encore des faiblesses à corriger et le tournoi de Thaïlande auquel prendra part son équipe dès le 14 juillet prochain est un bon test avant de mettre le cap sur le Maroc pour d’autres matchs de préparation en atten,dant  le rendez-vous face au Ghana comptant pour les éliminatoires du CHAN.

Antoine BATTIONO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+