Question à qui de droit

QUESTION A QUI DE DROIT  

Le 8 juillet dernier, devrait se tenir une assemblée générale du Mouvement « Action Concorde », à la Maison du peuple, en vue d’appeler au retour de tous les exilés politiques. A ce qu’on dit, la manifestation avait été autorisée par l’autorité municipale. Et les dispositions, de ce qui me revient, avaient été prises pour la sécurisation des lieux. Alors  question : qui a finalement interdit la marche en question ? Pourquoi, dans un Etat de droit, empêcher une manif qui, qui plus est, était autorisée ? Je souhaite que l’on éclaire ma lanterne.

 

Un acteur de la société civile 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer