RADIO WENDPANGA DE OUAHIGOUYA : Le nouveau Directeur, Mahamadou ZONGO, appelle les agents à la collaboration

RADIO WENDPANGA DE OUAHIGOUYA : Le nouveau Directeur, Mahamadou ZONGO, appelle les agents à la collaboration

Le Directeur Régional de la radio Wendpanga, Mahamadou Zongo, a rencontré le personnel de la radio le samedi 19 novembre 2016 aux environs de 7h. Il s’est agi pour lui de se présenter aux agents de la structure et de recueillir leurs préoccupations pour une dynamique des activités de la 92.3 FM, émettant depuis le secteur 1 de la ville de Ouahigouya.

 

Le nouveau Directeur de la radio Wendpanga de la ville de Ouahigouya se nomme désormais Mahamadou Zongo. Il aura à sa charge la gestion administrative de la structure qui compte à ce jour environ 18 agents composés de journalistes correspondants, de collaborateurs, d’animateurs, de commerciaux, d’agents de liaison et de techniciens radio. Précédemment opérateur de saisie aux Editions Le pays à Ouagadougou, Monsieur Mahamadou Zongo a été affecté pour s’occuper de l’administration et de la gestion des ressources humaines de Wendpanga.

 

Les agents de la radio demandent de la motivation dans leur travail

 

Pour la redynamisation de la radio de par ses activités et son personnel, le nouveau directeur a souhaité une franche collaboration entre les agents et ne pas laisser place aux conflits d’intérêts personnels. Par l’accueil chaleureux qu’ont témoigné les agents au nouveau responsable,  c’est dans cette même atmosphère que les agents ont posé sur la table de discussion les multiples difficultés de la structure. « Nous espérons que tout ira pour le mieux avec vous désormais à la tête de la radio. Nos attentes sont énormes. Il nous faut de la motivation souvent dans l’exercice de nos fonctions, surtout quand on sait qu’ici nous travaillons toujours avec certains appareils analogiques », dira le rédacteur en chef de la radio, Salif Sankara, au Directeur Zongo. En plus, les collaborateurs de la radio se disent également peinés de ne pas recevoir souvent des mots d’encouragement venant de la structure, malgré le fait qu’ils ne soient pas payés pour leurs activités en radio. « Il faut de la motivation financière pour nous animateurs collaborateurs ; nous pensons que ce n’est pas trop demander », a martelé un des leurs. Il faut effectivement attirer l’attention sur les dangers qu’encourent les techniciens de la radio ; Depuis que la console technique a été endommagée par la foudre au cours de la récente saison hivernale, nous nous démerdons avec une petite console technique qui n’est pas en réalité adaptée à une station de radio de grande envergure comme celle de Wendpanga. Avec cette console, il est compliqué de faire des émissions interactives, a fait savoir le technicien Zakaria Ouédraogo. Aussi souhaite-t-il qu’un paratonnerre soit installé pour la sécurité de l’ensemble de l’équipe technique et des animateurs de la radio ; « cela nous évitera d’être foudroyé car nous sommes des êtres humains », a-t-il conclu.

A entendre les uns et les autres, la radio a de sérieuses difficultés qui commencent à désespérer certains auditeurs et partenaires commerciaux. Le nouvel administrateur de la radio a promis de les transmettre à la hiérarchie le plus vite possible pour que des solutions soient trouvées. Mais avant de mettre fin à la rencontre, M. Zongo a invité une fois de plus le personnel à la compréhension et à l’acceptation des réalités.

 

Rimédo Séverin ; Correspondant.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+