REGLES D’HYGIENE RELATIVES A L’ALIMENTATION DU NOURRISSON « Ne pas réchauffer le biberon au four à micro-ondes » (Karim Koudougou, biochimiste)

REGLES D’HYGIENE RELATIVES A L’ALIMENTATION DU NOURRISSON  « Ne pas réchauffer le biberon au four à micro-ondes » (Karim Koudougou, biochimiste)

 

Nous poursuivons toujours notre série sur les règles d’hygiène relatives à l’alimentation du nourrisson. Dans notre dernier article, nous vous proposions quelques précautions à prendre pour préparer les biberons dans les meilleures conditions sanitaires. Nous terminons cette semaine avec d’autres propositions de précautions visant à assurer une utilisation saine du biberon dans l’alimentation du nourrisson.

La poudre de lait infantile

A l'achat, préférer des boîtes propres et non cabossées. Vérifier également la date limite d’utilisation optimale (communément désignée date de péremption) avant l'achat et avant chaque utilisation. Les boîtes de poudre de lait infantile doivent être conservées dans un endroit sec, à l'abri de l'humidité et de la chaleur. La durée de conservation après ouverture est précisée sur la boite ; il convient de respecter la durée mentionnée. Au-delà, il faut jeter la boite car le lait est modifié par l'humidité. En moyenne, une boîte de lait infantile ouverte doit être consommée dans les 3 semaines après ouverture.
Avant le mélange de la poudre avec l'eau, se laver les mains et s'installer sur un plan de travail propre. Suivre les indications de dosage inscrites sur la boîte de lait. La dosette doit être immédiatement remise dans la boite de lait dès la fin de l'utilisation et ne pas être mise en contact direct avec les éléments extérieurs (peau, torchons, plan de travail...).

Comment chauffer et stériliser le biberon ?

Placer le lait au bain-marie dans une casserole propre ou dans un chauffe-biberon préalablement nettoyé. Ne pas réchauffer le biberon au four à micro-ondes afin d'éviter les brûlures du nourrisson. La stérilisation n'est pas indispensable dans la mesure où le nettoyage est minutieux.
Les biberons peuvent être mis au lave-vaisselle mais sur un cycle complet à 63°C, ne pas mettre les tétines en caoutchouc au lave-vaisselle mais les nettoyer avec du liquide-vaisselle et de l'eau chaude. Utiliser des goupillons pour le nettoyage des tétines puis bien rincer à l'eau potable. Laisser sécher les tétines et les biberons sans les essuyer.
Attention, une fois le biberon terminé, ne pas le laisser traîner mais le nettoyer immédiatement puis le ranger en attendant la prochaine utilisation. Même si le bébé n’a pas bu tout le lait infantile, ne pas conserver le lait d’un biberon entamé.

• Comment transporter le biberon ?

Utiliser toujours un sac isotherme ou une glacière propre avec un pain de glace dedans (ou un pack de réfrigération). Le temps de transport ne doit pas excéder 1 heure. Replacer le lait dans le réfrigérateur, à une température ne dépassant pas +4°C dès l’arrivée à destination.
Se laver les mains dès l'arrivée à destination et avant toute manipulation.
En cas de pique-nique ou de long transport, ne pas préparer le mélange du biberon à l'avance, mieux vaut emporter la poudre et l'eau séparément dans leurs boîtes et bouteilles respectives et faire le mélange juste avant la consommation.

Quel délai de conservation des biberons préparés ?

Limiter à une heure au maximum le délai s’écoulant entre la préparation et la consommation si le biberon est à température ambiante, et à 30 minutes s’il a été réchauffé.
Conserver les repas/biberons reconstitués à des températures ne dépassant pas 4°C et au plus pendant 48 heures.

Autres recommandations

Pour prévenir le botulisme infantile, maladie rare mais grave, il est recommandé de ne pas donner de miel à des nourrissons de moins d’un an (ni au doigt, ni à la cuillère, ni sur la tétine).

ϖ Achat des biberons

Préférer les biberons les plus classiques qui sont cylindriques et plus faciles à nettoyer. Dans les premiers mois, orienter son choix vers un biberon en verre, plus résistant à la stérilisation et plus facile à nettoyer, donc plus hygiénique. Puis lorsque l’enfant est assez agile pour tenir son biberon seul, opter pour un biberon en plastique, plus léger et incassable. Pour les biberons en plastique, veiller à ce que la mention «Sans bisphénol A» soit mentionnée sur l’emballage.

ϖ Choix des tétines :

Tétine en caoutchouc (marron) : elle présente l’avantage d’être plus souple que la tétine en silicone et convient donc parfaitement aux bébés qui ont des difficultés à téter. Par contre, sa durée de vie est plus courte que celle de la tétine en silicone (elle se ramollit à la stérilisation). Attention aux problèmes d’allergie.
⎫ Tétine en silicone (transparente) : elle est moins souple que la tétine en caoutchouc. Elle convient mieux aux enfants « goulus » puisque l’enfant devra fournir plus d’efforts pour téter. Elle est lisse, sans odeur. Sa transparence permet de contrôler sa propreté ainsi que le flux de lait.

Karim KOUDOUGOU, Biochimiste
E. mail : krmkdg@yahoo.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+