REHABILITATION DU BARRAGE DE TENADO : Il aura 745 500 m3 d’eau sur une superficie de 6,5 ha

REHABILITATION DU BARRAGE DE TENADO : Il aura  745 500 m3 d’eau sur  une superficie de 6,5 ha

Bientôt le tarissement du barrage de Ténado, situé à proximité du marché, ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour la population. Les travaux de sa réhabilitation ont été lancés le jeudi 6 avril 2017, par le haut commissaire de la province du Sanguié.

En 1976, le barrage de Ténado venait d’être construit par la communauté, grâce à l’appui de CARITAS, avec une capacité d’environ 100 000 m3. Malheureusement, avec le lotissement effectué en 1989, 215 parcelles ont été dégagées dans le lit du barrage et distribuées aux populations. Ainsi, il a fini par se dégrader sous l’action de l’exploitation et sous les effets du changement climatique, alternés par des inondations qui ont endeuillé les populations. En témoigne la dernière en 2014, détruisant le marché de Ténado avec à son compteur, plus de 50 millions de F CFA et 8 ménages sinistrés. Ainsi, après la saison des pluies, ledit barrage n’est rien d’autre qu’une terre sèche. L’on ne voit que des traces d’eau au lieu de l’eau elle-même. N’étant plus à mesure de retenir l’eau, il influence négativement sur la vie des populations, créant ainsi l’exode rural et la fainéantise des jeunes. C’est autant de raisons qui ont conduit l’association PAI MEL/Burkina, avec le soutien de ses partenaires espagnoles, à porter le projet de réhabilitation dudit barrage et l’aménagement d’un bas-fond de 60 parcelles sous la demande du conseil municipal de la commune de Ténado. Au cours de la cérémonie de lancement, le jeudi 6 avril dernier, le président de l’association, Gildas Bado, a indiqué que la réalisation du projet est leur manière de contribuer, entre autres, à occuper sainement la jeunesse par le développement du maraîchage. Car dans trois mois, le barrage aura une capacité de retenue d’eau de 745 500 m3 sur une superficie de 6,5 hectares.
Financé à auteur de 153 millions de F CFA, tous les intervenants, à l’image du haut commissaire de la province du Sanguié, ont apprécié la démarche de l’association qui montre ici, un bel exemple d’implication de tous les fils et filles de la commune de Ténado pour son développement. Quant aux 215 parcelles se trouvant dans le lit du barrage, le maire Yoma Batiana, a indiqué que le conseil municipal a décidé d’ouvrir des procédures d’un lotissement complémentaire en vue de réattribuer des parcelles à tous ceux qui sont expropriés. Par ailleurs, il a invité les populations à s’impliquer dans l’exécution des travaux afin de faire de ce projet une véritable réussite.
Modeste BATIONO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+