RENTREE POLITIQUE DU MPP AU NAMENTENGA : Siméon Sawadogo et sa délégation échangent avec les militants à Boulsa

RENTREE POLITIQUE DU MPP AU NAMENTENGA : Siméon Sawadogo et sa délégation échangent avec les militants à Boulsa

Une délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), conduite par  le ministre Siméon Sawadogo entouré de plusieurs cadres de la province du Namentenga, a  rencontré les militants du parti. C’était le vendredi 19 janvier 2018 au Centre communautaire de Boulsa.  La situation nationale,  des échanges sur le PNDES et le renouvellement des structures ont constitué le menu du jour.

 «Le MPP  face au défi de la sécurité, de la restauration de l’autorité de l’Etat et de la forte demande sociale ». C’est sous ce thème que s’est tenue cette rentrée politique. Ils étaient nombreux, les militants  dans la salle, pour écouter les leaders du parti et participer  pleinement aux échanges. C’est l’honorable Frédéric Benoît Taondyandé de la province qui a planté le décor en saluant  cette disponibilité du ministre. Il a aussi remercié l’ensemble de militants pour leur mobilisation.  Parlant de la situation nationale, le ministre rassure que malgré les difficultés de tout genre, le parti majoritaire « avance et engrange des victoires ». Et d’ajouter qu’au plan sécuritaire, les « résultats sont visibles et la lutte et la vigilance se poursuivent ». « Nous devons collaborer davantage avec les FDS pour une victoire totale. Plus que jamais, la culture citoyenne doit rester vivante dans nos cœurs, dans nos esprits et à travers nos actes de tous les jours. Ensemble, main dans la main, et avec un peu de compréhension et de patience, tout le monde sera satisfait… Et malgré la faiblesse des moyens, le gouvernement  trouvera une solution convenable au problème des enseignants. Personne ne gagne si l’année est invalidée. Le PNDES est en marche et des résultats sont évocateurs : des réalisations sont palpables. Ici même, il y aura bientôt la construction du  barrage de Sanghin qui coûtera plus de 14 milliards de F CFA et qui va servir Zorgho, Koupéla, Pouytenga et Boulsa, en eau potable… Nous demandons l’accompagnement de tous, pour que le gouvernement du président Roch réussisse ce grand défi qu’est le PNDES qui demeure notre grande feuille de route de développement. En ce qui concerne le renouvellement de nos structures, restez mobilisés pour sa réussite afin qu’on  retienne des personnes capables de travailler pour le rayonnement du parti et pour le bonheur des populations… ». Très prolixe, le député Taondyandé a fait le tour des préoccupations. Les participants n’en demandaient pas mieux. Ils ont demandé au gouvernement de « faire tout pour apaiser les grognes sociales et satisfaire au mieux les demandes sociales car cela y va de la vivacité et de la crédibilité du parti au pouvoir… ».

Par Sidpasolgdé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+