ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, Président du Faso : « C’est ensemble que nous pourrons vaincre le paludisme en 2030 »

ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, Président du Faso   :  « C’est ensemble que nous pourrons vaincre le paludisme en 2030 »

 

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme commémorée le 25 avril de chaque année, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a livré un message en rapport avec la lutte contre le paludisme au Burkina Faso. C’était en marge du Conseil des ministres du 25 avril 2018 à Kosyam.

 

« Prêts à vaincre le paludisme » est le thème retenu en 2018 pour  la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, commémorée tous les 25 avril. Selon le rapport 2017 sur le paludisme dans le monde, présenté par  l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on relève une hausse de la morbidité mondiale du paludisme en 2016 comparativement à 2015. Et à entendre le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, en marge du Conseil des ministres du 25 avril 2018,  ce sont « les enfants de moins de cinq ans qui payent le plus lourd tribut ». Pour ce qui est du Burkina Faso, le chef de l’Etat a mentionné que grâce aux efforts qui ont été consentis par le gouvernement, le paludisme a régressé de près de 50%. Mais, estime-t-il, « il faut continuer à lutter contre cette maladie ». Et dans ce sens, le chef de l’Etat a mentionné que le gouvernement a fait des efforts en adoptant la gratuité des soins pour les enfants de 5 (cinq) ans et la subvention dans les centres  de santé publique de manière à prévenir et à apporter des soins aux malades. Qu’à cela ne tienne, le Président du Faso a lancé un appel aussi bien aux agents de santé qu’au Burkinabè de façon générale, car c’est en conjuguant, nos efforts dans la prévention et dans le curatif que nous pourrons vaincre le paludisme. « C’est ensemble que nous pourrons vaincre le paludisme en 2030 » , a-t-il conclu.

FD

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+