A la uneOmbre et lumière

SIMON COMPAORE, PRESIDENT PAR INTERIM DU MPP: « Malgré l’adversité, le PNDES est mis en œuvre et des résultats fort appréciables ont été enregistrés »

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) célèbre ses 5 ans d’existence sur l’échiquier politique au Burkina.  Plusieurs activités sont inscrites au programme. Une conférence de presse a été animée le 15 février 2019, au siège du parti sis au quartier Ouidi de Ouagadougou. Ce fut l’occasion, pour les premiers responsables du parti du Soleil levant, de dresser le bilan du parcours qu’ils ont jugé satisfaisant, malgré les difficultés.

 

25 janvier 2014-25 janvier 2019. Cela fait 5 ans, jour pour jour, que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a été porté sur les fonts baptismaux. A la faveur de ce 5e anniversaire, ses premiers responsables ont observé une halte, pour faire une introspection avant de se projeter dans le futur.  Ils ont animé une conférence de presse, le 17 février dernier, au siège national du parti à Ouagadougou. De cette conférence, l’on retient, de l’avis du président par intérim, Simon Compaoré, que l’avènement du parti du Soleil levant au pays des Hommes intègres a apporté un plus à la démocratie et à l’amélioration de la qualité de vie des Burkinabè  et ce, malgré les multiples difficultés. « Permettez-moi de dire que sans cet intermède macabre terroriste prémédité qui a plombé nos énergies, nos capacités et nos moyens humains et financiers, nous aurions largement dépassé nos prévisions dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Malgré la chape et le désarroi que les terroristes ont fait peser sur notre pays, le gouvernement, sous le leadership du président du Faso, ne s’est pas dérobé à ses responsabilités. Malgré l’adversité, le PNDES est mis en œuvre et des résultats fort appréciables ont été enregistrés dans plusieurs secteurs », a laissé entendre Simon Compaoré. A l’en croire, 11, 680 milliards de F CFA ont été déboursés par le gouvernement pour prendre en charge 4,721 femmes burkinabè de janvier à septembre 2018. Quant aux enfants de moins de 5 ans, la gratuité des soins a coûté 11,192 milliards de F CFA au profit de plus de 8 millions d’enfants. Les secteurs de l’eau et de l’assainissement, de l’éducation et de l’enseignement supérieur et de l’énergie ont connu une attention particulière de la part du président Roch Marc Christian Kaboré et son gouvernement. A ce sujet, le parti se dit satisfait de son accompagnement au programme quinquennal du président du Faso, dont le PNDES en est le volet opérationnel. Et c’est conscients de cette responsabilité que les responsables du parti au pouvoir appellent l’ensemble de leurs « camarades » responsabilisés à tous les niveaux, à redoubler d’efforts dans l’accompagnement du programme du président du Faso. « Faire en sorte que les responsables ne dorment pas sur les dossiers, que les ministres soient plus actifs », exhorte en substance le président par intérim du MPP, Simon Compaoré, pour qui le souhait est que les lignes bougent encore plus. « En 5 ans, dans l’histoire de notre pays, c’est de l’inédit. C’est la première fois qu’on voit un parti qui est né, qui avait à peine un an, qui arrive à participer à des élections importantes et qui rafle la victoire aussi bien aux législatives qu’à la présidentielle », a relevé Simon Compaoré. Au cours de cette conférence de presse, un hommage a été rendu aux militants disparus, notamment le défunt président du parti et de l’Assemblée nationale, Son Excellence Dr Salifou Diallo.

Issa SIGUIRE

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer