SUPER GALIAN 2018 : Dabadi Zoumbara entre en possession des clés de sa villa

SUPER GALIAN 2018  :   Dabadi Zoumbara entre en  possession des clés de sa villa

Dabadi Zoumbara, journaliste aux Editions « Le Pays », au cours de la 21e nuit du Communicateur, qui a eu lieu le 18 mai dernier, a été désigné lauréat du  Super Galian, grâce à la qualité des deux œuvres qu’il a eu à présenter aux Galian 2018. C’est en grande pompe, en présence du Directeur général des Editions « Le Pays », Cheick Beldh’or Sigué, de la famille du lauréat, de nombreux invités notamment des conseillers techniques, que le « Super Galian » a reçu les clés de sa villa F3, d’une valeur de 14,5 millions de F CFA, plus toutes les commodités, des mains du ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou, le 31 mai 2018 à Zagtouli, à la périphérie de la ville de Ouagadougou. La cérémonie a été riche en couleurs car  en plus des allocutions, il y a eu des prestations d’humoristes, d’artistes-musiciens.

 

C’est en mini-car que les journalistes ont rallié Zagtouli, situé à l’entrée Ouest à la périphérie de Ouagadougou, sur le site de construction de logements de la société immobilière Abdoul service international.   Il y avait fête le 31 mai 2018 à Zagtouli, plus précisément chez Dabadi Zoumbara, journaliste aux Editions « Le Pays ». A la descente du mini-car, les journalistes sont tombés sur un nombre important de villas, certaines en construction, d’autres déjà achevées. Mais rien de tout cela ne semblait retenir l’attention des uns et des autres. Du regard, chacun cherchait, parmi les constructions, la villa du lauréat du Super galian. Et pourtant, il ne fallait pas aller loin, ni chercher trop loin, pour la découvrir parce qu’après quelques mètres, un journaliste lance : « Tout le monde connaît chez Dabadi maintenant ». Eh oui, la villa du super Galian était la plus parée du secteur. Et c’est devant ladite villa que la cérémonie a eu lieu. Et ils étaient nombreux à venir communier avec le Super Galian 2018. Certains sont venus pour le soutenir, d’autres y étaient par simple curiosité. Mais tous ont assisté à la cérémonie de remise des clés de la villa F3 à Dabadi Zoumbara, déclaré lauréat du Super Galian de la 21e nuit des Prix Galian, qui célèbre l’excellence dans le domaine des médias.

« Villa acquise par le ministère en charge de la Communication »

 

 

Et c’est le ministre en charge de la Communication qui a procédé à la remise officielle des clés de la villa F3, désormais,  la propriété de Dabadi Zoumbara, journaliste aux Editions « Le Pays ». « Je ne peux qu’exprimer ma joie d’avoir reçu cette récompense qui a été promise au lauréat du super Galian par le ministère de la Communication et des relations avec le parlement, initiateur et promoteur des prix Galian ». L’occasion faisant le larron, Dabadi Zoumbara, lauréat du Super Galian et journaliste aux Editions « Le Pays », a fait une mise au point par rapport à la polémique autour du super Galian. En effet, il a tenu à préciser, au cours de son discours, que « la villa qu’il a reçue a été acquise par le ministère en charge de la Communication ». Donc, il dit « ignorer les termes  du partenariat que le ministère a noué avec la Société Abdoul service ». Ce qui est certain, a-t-il ajouté, c’est que  « ce partenariat n’a pas été scellé avec les Editions « Le Pays ». Du reste, le lauréat du super Galian a tenu à préciser que « cette récompense n’entamera en aucune manière la ligne éditoriale de mon journal « Le Pays », ni la qualité de mes productions journalistiques ».

Toujours cultiver l’excellence

 

Déplorant la polémique autour du super Galian, Dabadi Zoumbara a attiré l’attention des uns et des autres en ces termes : « faisons attention de ne pas détruire l’esprit des Galian, qui a pour unique fondement, pensons-nous, la recherche et la culture de l’excellence dans notre métier ». (Lire l’intégralité de la mise au point en page …). C’est pourquoi le ministre Remis Fulgance Dandjinou a fait comprendre au lauréat que le Super Galian ne doit en rien le confiner dans une auto satisfaction. « Vous constituez, comme tous vos collègues lauréats, des sentinelles pour la promotion de la liberté de la presse, la promotion de l’éthique et de la déontologie chère aux journalistes », a ajouté le ministre avant d’exhorter chaque journaliste à perséverer, à toujours cultiver l’excellence car c’est en cela que se trouve le salut, la reconnaissance mondiale d’une presse libre, indépendante et professionnelle. Par ailleurs, le ministre Remis Fulgance Dandjinou a rendu hommage à Abdoul Ouédraogo, administrateur général de la société immobilière Abdoul service, qui a accompagné le département en charge de la Communication, à travers l’octroi de la villa d’une valeur de 14,5 millions de F CFA. A l’administrateur de Abdoul service, le ministre a dit « merci au nom du bénéficiaire et au nom de toute la presse dans son ensemble ».  Abdoul Ouédraogo, administrateur de la société immobilière Abdoul service international, quant à lui, a attiré l’attention de ceux qui polémiquent autour du super Galian en indiquant qu’ « en Côte d’Ivoire, l’équivalent du super Galian est une villa de 30 000 000 de F CFA, une enveloppe de 10 millions et une voiture offerte par une société comme CFAO ». Pour signifier que ce n’est pas seulement au Burkina Faso que le privé intervient ou décerne des prix dans une compétition journalistique. Au passage, il a remercié l’équipe d’Abdoul service international qui a travaillé nuit et jour pour que le lauréat puisse avoir sa villa  dans les plus brefs délais. L’administrateur de Abdoul service a aussi signifié que si les moyens le lui permettent, il continuera à soutenir les prochaines éditions des prix Galian.Pour rappel, Dabadi Zoumbara des Editions « Le Pays » a, le 18 mai dernier, au cours de la nuit des Galian, reçu un prix officiel d’une valeur de 1 million de  F CFA,  le « Super Galian» de 3 000 000 de F CFA et une villa d’une valeur de 14 500 000 F CFA.

Françoise DEMBELE

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+