VIE DU JOURNAL : « ‘’Le Pays’’ est une référence au plan national », dit Alexis Konkobo

VIE DU JOURNAL : « ‘’Le Pays’’ est une référence au plan national », dit Alexis Konkobo

Le Conseil supérieur de la communication (CSC), l’autorité de régulation des médias, a une nouvelle équipe depuis Août 2018. Et c’est une délégation de cette nouvelle équipe qui était dans les locaux des Editions « Le Pays », pour une visite de courtoisie. C’était le 16 octobre 2018.

« Quelle peut être la Une de demain ? », a demandé le Rédacteur en chef d’un jour quand il a pris place autour de la table ronde qui sert de cadre pour le conseil de rédaction tous les matins, au journal « Le Pays ». Une question qui a suscité une hilarité générale aussi bien du côté de l’hôte du jour que du côté des visiteurs. Ce Rédacteur en chef n’est autre que Zoumana Wonogo, membre de la délégation du Conseil supérieur de la communication (CSC) qui s’est rendue le 16 octobre dernier aux Editions « Le Pays ». La délégation au nombre de cinq (5) personnes, dont deux conseillers et des administratifs, est arrivée dans les locaux des Editions « Le Pays », aux environs de 10h. Elle a été accueillie aux pas de la porte par l’administration et la hiérarchie de la rédaction. Après la visite des installations, la délégation a observé une halte dans la salle de rédaction où elle s’est entretenue avec leur hôte. « Merci de nous recevoir. C’est avec plaisir que nous effectuons cette visite. Après notre prise de service, il était de notre devoir de rendre une visite de courtoisie à nos collègues pour marquer la disponibilité du Conseil à vous accompagner tous dans votre noble mission ». Un discours du conseiller Alexis Konkobo qui plante le décor de la visite. Ledit conseiller a félicité le journal « Le Pays » pour ce qu’il fait parce que « si on parle de professionnalisme au Burkina Faso, « Le Pays » fait partie. Je ne le dis pas pour vous faire plaisir. Nous venons vous dire que le nouveau conseil est à votre disposition pour le reste de votre carrière parce que nous sommes un collège désireux d’accompagner l’ensemble de la presse burkinabè ». Après cette intervention, le Directeur général des Editions « Le Pays », Cheick Beldh’or Sigué, a remercié la délégation du CSC pour cet honneur. Les échanges entre les deux parties ont duré une vingtaine de minutes au cours desquels plusieurs sujets ont été abordés. Après cet entretien, la délégation, avant de prendre congé des Editions « Le Pays », est passée par le bureau du Fondateur, Boureima Jérémie Sigué qui, selon Alexis Konkobo, est « un exemple de courage et de persévérance ». Il a aussi ajouté que « Le Pays est une référence sur le plan national ». Le passage de la délégation dans le bureau du Fondateur a été émaillé d’éclats de rires et de boutades parce que les deux conseillers ont été d’anciens collaborateurs du Fondateur des Editions « Le Pays », Boureima Jérémie Sigué. D’ailleurs, celui-ci s’est réjoui de la visite de la délégation du CSC. «Nous comptons sur vous pour être professionnel parce que nous n’avons jamais fini d’apprendre et de nous perfectionner », a-t-il signifié. Cependant, le Fondateur des Editions « Le Pays » dit attendre du CSC plus de pédagogie que de punitions, plus de compréhension pour avancer main dans la main. Boureima Jérémie Sigué a souhaité à la nouvelle équipe de travailler sereinement « parce que si ça va chez vous, ça va chez nous aussi».

Françoise DEMBELE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+