VISITE OFFICIELLE DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE A BOBO : Alassane Bala Sakandé promet la moitié de son salaire aux orphelinats

VISITE OFFICIELLE DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE A BOBO :  Alassane Bala Sakandé promet la moitié de son salaire aux orphelinats

 

Le premier responsable de l'hémicycle a effectué, du 15 au 17 décembre dernier, une visite officielle dans la capitale économique du pays des Hommes intègres, Bobo-Dioulasso, accompagné d'une forte délégation de députés de la majorité et de l'opposition. Infrastructures sanitaires, éducatives et orphelinats, ce sont, entre autres, les installations communautaires visitées par Alassane Bala Sakandé qui a décidé de céder la moitié de son salaire de base aux orphelinats et centres d'accueil d'enfants en détresse.

Echanger avec les populations et constater de visu les réalités vécues par celles-ci afin de mieux se pencher sur leurs préoccupations, c'est la raison qu'avancent les parlementaires pour cette visite dans la cité de Sya. En effet, à travers cette visite les parlementaires entendent mieux s'imprégner des préoccupations des populations à la base ; toute chose qui leur permettra de réellement avoir « une idée de ce qu’on peut faire en ce qui concerne les besoins de nos populations », a dit le chef du Parlement. Bobo-Dioulasso étant la première étape de cette sortie, les députés projettent, selon Alassane Bala Sakandé, faire le tour de toutes les provinces du pays ou dans une moindre mesure dans les 13 régions. Ainsi, dès leur arrivée le président du Parlement et sa délégation  composée d'une quinzaine de ses collaborateurs ont d'abord tenu à aller saluer les différentes communautés religieuses et traditionnelles qui n'ont pas manqué de faire des bénédictions pour un Burkina Faso de paix. 48 heures, c'est le temps qu'aura duré cette sortie que les parlementaires ont mis à profit pour visiter le maximum d'installations communautaires de Bobo. Des orphelinats et centres d’accueil d'enfants en détresse, l’université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso où après avoir écouté les étudiants, le chef du Parlement a remis une somme de deux millions de F CFA pour l’achat de ballons et d’équipements sportifs en plus des promesses de construction d'un forage et de la prise en charge de la connexion wifi en attendant que le gouvernement prenne le relai, le Centre hospitalier universitaire Sourou Sanou (CHUSS) et le Centre de récupération et d’éducation nutritionnelle (CREN) ont été visités. Pour s’imprégner des réalités que vivent les populations, Alassane Bala Sakandé et son équipe en ont réellement eu pour leur compte. En témoigne le manque d'équipements au CREN logé au sein du service pédiatrique du CHUSS, notamment le manque de salle de consultation (les consultations se font sous un hangar), le manque de matériels élémentaires, d’équipements informatiques. Là-bas, Alassane Bala Sakandé a demandé au premier responsable de transmettre au plus vite au Parlement, une liste des besoins, avant de remettre un million de F CFA pour permettre aux pensionnaires dudit centre de passer les fêtes de fin d’année dans de bonnes conditions. Autre temps fort de cette sortie, c'est la visite d'orphelinats dont le Centre d’accueil des enfants en détresse, « le NID où environ 80 enfants  sont pris en charge. Là également, Alassane Sakandé en père Noël a remis un million de F CFA. Ensuite, ce fut le tour de SOS Village d’enfants» de Dafra. Très émus par la situation des mômes de ce centre, c'est avec les larmes aux yeux que Bala Sakandé a décidé de céder la moitié de son salaire de base au profit des orphelinats et centres de prise en charge des enfants en détresse et ce, jusqu'à la fin de son mandat. Outre ces visites, Alassane Sakandé et sa délégation ont assisté à la cérémonie officielle d’ouverture de l’Assemblée générale de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), ainsi qu’à la finale de la coupe inter-services du gouvernement remportée par la Police nationale. Faisant un bilan positif du séjour bobolais qui, selon eux, est riche en enseignements et en promesses, le président de l'Assemblée nationale et ses collaborateurs ont mis fin à la visite. Notons que le voyage de l'équipe parlementaire sur Bobo-Dioulasso s'est fait à bord d'un bus d'une compagnie de transport de la place.

Le MONARCK (Correspondant)

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+