A la uneSports

AG ELECTIVE DE LA FEDERATION BURKINABE DE RUGBY

Mme Boro Rolande réélue  de justesse

Mme Boro Rolande   est la nouvelle présidente de la Fédération burkinabè de Rugby (FBR) pour les quatre prochaines années. C’est le choix des clubs qui ont décidé de lui accorder un second mandat au regard de son bilan qu’ils ont jugé satisfaisant.

 

Malgré sa réélection à la tête de la fédération burkinabè de rugby, force est de constater que le fossé risque de   se creuser davantage entre Mme Boro Rolande et les partisans de son challenger Saga Soumaïla qui continuent de contester sa réélection.  Au terme de l’Assemblée générale du dimanche 23 août dernier qui a consacré sa réélection à la tête de la FBR, les nombreux observateurs de la balle ovale se sont rendus compte des nombreux défis qui attendent la nouvelle présidente. Au nombre de ceux-ci, il y a la nécessité d’engager un dialogue franc et sincère avec tous les acteurs de cette discipline afin de créer un climat de confiance qui aboutirait à un consensus autour de sa personne. Elle devra aussi se garder de tout triomphalisme et afficher sa volonté de faire des concessions et d’ouvrir son bureau à ses adversaires.  Cela dit, malgré une élection difficile, Mme Boro Rolande peut se féliciter de son bilan à la tête de la fédération burkinabè de rugby.  « Quand on prenait les rênes de cette fédération, le Burkina Faso était classé dernier dans les compétitions sous régionales. Mais dès que nous nous sommes installés, nous nous sommes attelés à rectifier cela. Nous avons travaillé à ce que l’équipe nationale soit compétitive. Et cela a payé parce que nous détenons à l’heure où je vous parle le leadership du rugby. Il y a également le fait qu’on a pu instaurer un championnat féminin. Chose qui n’existait pas auparavant. Sans occulter le fait que, désormais, des professeurs de sports sortiront désormais de l’institut des sports avec des diplômes avec option rugby. Tous ces acquis émanent de mon bureau » a-t-elle indiqué. Abordant les priorités de son second mandat, Mme Boro Rolande a affirmé que sa nouvelle mission sera de faire du Burkina Faso une grande nation de rugby. « Le second objectif sera de réussir le pari de faire du rugby, le sport le plus suivi au Burkina Faso après le football » a-t-elle confié pour conclure.

 

Seydou TRAORE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer