HomeRencontre

Les différentes crises nationales et internationales (sécuritaire, Covid-19 et guerre en Ukraine), ont eu pour effets, la hausse des coûts de production sur tous les secteurs d’activités au Burkina Faso. Tout comme plusieurs produits de

C’est l’un des rares Burkinabè, expert en sécurité, résilience et extrémisme violent le plus sollicité tant au plan national qu’international. Mahamoudou Savadogo, vous l’avez certainement deviné, est notre invité de Mardi politique. Entre réunions, consultations

La crise au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et les démarches pour sa réunification, étaient au cœur de l’entretien que nous avons eu avec Boubacar Sannou, vice-président du parti. Cet

Il est le coordonnateur national de la Coordination des organisations pour la libération de l’ex-président Roch Marc Christian Kaboré dont il a été d’ailleurs, à l’époque, l’un des chargés de missions. Désiré Guinko, puisque c’est

Il est un ex-cadre de l’ancien parti au pouvoir, le MPP. Il est désormais le président du Parti panafricain pour le salut (PPS) créé au lendemain de la chute du régime de Roch Kaboré. Abdoulaye

Député à l’Assemblée nationale de 2002 à 2007 et ministre de l’Environnement et du développement durable dans le dernier gouvernement du président Blaise Compaoré, Dr Salif Ouédraogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un

Me Ambroise Farama, c’est à la fois l’avocat et l’homme politique, président de l’Organisation des peuples africains, section du Burkina Faso (OPA-BF). Candidat malheureux à la présidentielle de 2020, l’homme s’exprime rarement dans les médias.

Il démissionne du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) un peu moins de deux mois après la chute du régime Kaboré. Dans la foulée, il crée le Parti panafricain pour le salut (PPS) avec

Commissaire principal de police, Donfoui Bonkian est le chef de Service régional de protection de l’enfant du Centre (SRPEC). Il nous a reçus dans son bureau situé dans les locaux du commissariat central de Ouagadougou,

Cette semaine, notre rubrique « Mardi politique » s’est intéressée au président de Rassemblement des écologistes au Burkina Faso, par ailleurs Secrétaire général de la Fédération des verts d’Afrique. Avec Adama Séré, directeur de la

Me PROSPER FARAMA « Ma confiance n’est ni dans la junte, ni dans  la classe politique encore moins au niveau des intellectuels. Ma confiance est dans la masse populaire »   Depuis le 24 janvier dernier, le Burkina Faso est

  Il est l’un des leaders du mouvement le Balai Citoyen, qui a été de tous les combats qui ont abouti à la chute de Blaise Compaoré, après 27 ans de pouvoir.   Aujourd’hui, il est à