BONJOUR  

BONJOUR   

Parler de la vétusté du stade Dr Issoufou Joseph Conombo aujourd’hui n’est plus une information. Construit il y a des années de cela, ce stade a été réhabilité pour la CAN 1998 organisée par le Burkina avant qu’on n’y installe du gazon synthétique. Le problème ne situe pas au niveau de la pratique du football sur la pelouse mais de certains aspects qui méritent qu’on n’y accorde de l’importance. C’est le cas des toilettes qui laissent à désirer et capables de rendre malade ses utilisateurs. Pour ce qui est de la tribune principale, il n’y a qu’une seule toilette qui ne fonctionne plus et que les occupants de la tribune de presse utilisent également. Imaginons, combien de personnes l’utilisent lorsqu’il y a deux matchs de football alors qu’il n’y a pas d’eau pour évacuer le minimum d’urines. On peut donc affirmer sans se tromper, « bonjour les odeurs les plus désagréables et les conséquences ». Nous avons que ce stade ne concerne que ceux qui y jouent et que le public n’a droit à aucun minimum comme s’il ne peut pas avoir un quelconque besoin. Les responsables du stade Dr Issoufou Joseph Conombo doivent donc revoir leur copie.

Antoine BATTIONO 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+