POT-POURRI :

POT-POURRI :

 

 

 Procès du putsch : quand un prévenu éclabousse  des juges et un expert

 

Le procès du putsch manqué se poursuit avec son lot de révélations. En effet, le Lieutenant Limon K. Jacques, dans sa comparution, a évoqué l’existence d’une facture d’un marché portant « investigations électroniques en appui aux enquêteurs et à la Justice militaire ». Nous avons eu copie de ladite facture et voilà le commentaire du lieutenant : «   Jetez un coup d’œil sur la facture de Monsieur S. T., imminent expert de son état. Il est vraiment expert en tout, expert en falsification de facture. Les montants sont exprimés en « euros » et les quantités exprimées en forfait. On est où ? En tout cas, pas en France ; nous sommes au Burkina Faso. La devise, c’est le franc CFA. Mais le plus grave est que le total est faux, absolument faux. La somme totale donne 215 512 Euros au lieu de 449 512 Euros. La différence de 234 000 Euros, soit un montant de 153 453 704 F CFA brut détourné sur les fonds de l’Etat sans compter les surfacturations. Les montants ont été sciemment exprimés en Euros pour tromper la vigilance des honnêtes citoyens chargés de la vérification et du contrôle…En sus de ce marché concocté de toutes pièces, il y a la mise à disposition de fonds d’un montant de 239 290 030 F CFA. Ce qui donne la somme totale de 638 225 375 F CFA pris sur les fonds actions/urgences du Trésor public pour le même dossier en l’espace de 72 heures. Le scénario a été savamment orchestré par trois personnes ». En ce qui concerne ces trois personnes, le Lieutenant a cité deux juges et un expert en cybercriminalité.

  Axe Fada-Pama (Est) : un individu suspect interpellé

 

« Un individu suspect en possession d’engins explosifs a été interpellé mercredi soir par une patrouille des FDS sur l’axe Fada-Pama », a rapporté la Radio Oméga qui a précisé que « l’individu interpellé, avait enfilé une tenue de la Police et avait en main un sac qui contenait une autre tenue ainsi que des légumes ». « Cette interpellation fait suite à des informations reçues des services de renseignement indiquant que des individus s'apprêtaient à poser des actes terroristes et sont vêtus de tenues d'éléments de Forces de défense et de sécurité », a indiqué une source à notre confrère.

 Nassougou : le poste forestier de nouveau attaqué

 

 « Le poste forestier de Nassougou, situé à 120 kilomètres de Fada N’Gourma, a été criblé de balles par des individus armés, ce jeudi vers 4h », a rapporté l’Agence d’Information du Burkina (AIB). « Il n’y a pas eu de victime ni de blessé, mais plusieurs motos ont été incendiées et des logements saccagés », selon l’agence. Le poste forestier de Nassougou avait été attaqué en mi-mars dernier et cette attaque avait coûté la vie à un agent.

 

CENI : « Aucun DAF n’a démissionné »

 

« Après la démission du premier Directeur administratif et financier (DAF), M. Bancé, c’est au tour du second DAF qui, 6 mois après la prise de fonction, a déposé sa lettre de démission. Il serait reproché au Président de la CENI de passer des marchés de gré à gré à son insu et contrairement aux dispositions réglementaires des marchés publics. Dame Sory aurait envoyé une lettre d’avertissement au Président de la CENI». C’est le message qui circule sur les réseaux sociaux à propos de l’actualité à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Eh bien, le président de l’institution, Newton Ahmed Barry, a réagi : « A l’attention des gens de bonne foi. A la CENI, aucun DAF n’a démissionné. M Bancé est parti à la fin de la présidence de Kéré, mon prédécesseur. Pour plus d’informations, lisez l’article honnête du Courrier Confidentiel, dans sa dernière livraison. Dieu donne le bien à ceux qui me souhaitent du mal. Merci à tous».

 

 Affrontement entre dozos et kolgwéogo à Karangasso-Vigué : le fils du chef tué, a été inhumé hier

 

Les affrontements entre la communauté dozo et le groupe d’auto-défense, le 12 septembre dernier, dans la commune rurale de Karangasso-Vigué, localité située à une soixantaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, a fait trois morts parmi lesquels, l’un des fils du chef de Karangasso-Vigué. Il a été inhumé hier, jeudi, 13 septembre. Le défunt laisse derrière lui, deux femmes et trois enfants.

 

 Religion : une nouvelle année a commencé pour les musulmans

 

« Le Président de la commission technique nationale lune et évènements islamiques de la FAIB informe les fidèles musulmans que le mardi 11 septembre 2018 a correspondu au premier jour du mois de Mouharram 1440. Cette date marque le début de la nouvelle année hégirienne 1440. Le jour d’achoura, dixième jour du mois de Mouharram, est l'occasion d'un jeûne et il correspond à la date du jeudi 20 septembre 2018. Bonne et heureuse année à tous les musulmans du Burkina Faso ». C’est un communiqué signé du président de la Fédération des associations islamiques du Burkina, Cheikh Aboubakar SANA II.

 

  Santé : le 1er congrès scientifique de la Société burkinabè d’hépato-gastro-entérologie et d’endoscopie digestive se tient en octobre prochain

 La Société burkinabè d’hépato-gastro-entérologie et d’endoscopie digestive (SOBUHGEED) organise, les 18 et 19 octobre 2018, son premier Congrès scientifique, qui se tiendra au CHU de Tengadogo, à Ouagadougou. Au thème central, « Cancers du foie et cancers du tractus digestif » se greffent plusieurs sous-thèmes : « hépatites virales B, C ; syndrome de l’intestin irritable ; reflux gastro-œsophagien et maladie hémorroïdaire ».

 

 Afrique de l’Ouest : la Commission de l’UEMOA est en deuil !

 La Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)  a perdu son Commissaire en charge du Département du marché régional et de la Coopération,  Ibrahima DIEME. Le décès est survenu le samedi 8 septembre 2018 à Faro, au Portugal. Il sera inhumé ce vendredi 14 septembre 2018, à Bissau. Les Editions « Le Pays » présente à la famille éplorée et à l’ensemble des pays membres de l’UEMOA, ses condoléances les plus attristées.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+