A la uneRegard sur le Houet

BANFORA

La blessure d’un usager de la circulation par un policier municipal, provoque la colère de la population  

La matinée du 17 mars 2021 a été l’une des plus chaudes pour la Police municipale de Banfora. En effet, les riverains des feux tricolores situés au niveau de la station d’essence SKI de la ville et les usagers de la circulation ont vigoureusement protesté contre les agissements d’un policier municipal, qui ont conduit à la blessure d’un usager de la circulation. Voici le récit des faits!

 

 Au cours d’un contrôle, un policier municipal a tenté d’arraisonner un usager qui a brûlé le feu rouge. Ce dernier, d’un âge relativement jeune, n’a pas obtempéré. Il a tenté de se soustraire au contrôle des agents de police, en accélérant et en se déportant sur l’autre côté de la chaussée. Mais le flic de la municipalité n’entendait pas se laisser traiter de la sorte. Il a alors poursuivi le fautif, à pied, et a réussi à l’immobiliser. Selon les badauds qui s’étaient amassés sur les lieux, dès qu’il a arrêté le jeune, le policier a sorti sa matraque et a commencé à lui asséner des coups, le blessant par la même occasion au niveau du front. En tombant de la moto, le jeune a également essuyé des égratignures sur une de ses joues. Il est rapidement assisté par les riverains et autres passants qui ont intimé l’ordre aux policiers de lever leur dispositif. Lorsque ceux-ci (les policiers) voulaient s’expliquer, la tension de la population est montée d’un cran. La foule ne voulait rien comprendre car, pour elle, les policiers sont allés un peu trop loin. Du coup, le policier qui a interpellé le jeune a dû prendre ses jambes au coup pour éviter le courroux de la foule visiblement remontée. C’était l’occasion pour certains de déverser leur bile sur ce bras armé de la commune. Pour certains, les policiers municipaux de Banfora sont sans pitié. Ils verbalisent systématiquement là où une simple sensibilisation pourrait suffire, soutiennent d’autres personnes qui estiment qu’ils ne doivent pas bénéficier de la compréhension de la population dans cet incident du 17 mars 2021. Même la proposition de certains doyens de la Police municipale de conduire le blessé au CHR à moto, est refusée par la foule en furie. Elle a exigé que les sapeurs-pompiers soient alertés. Pendant ce temps, certains jeunes invitaient leurs camarades à faire le tour de la cité du Paysan noir pour exiger la levée de tous les points de contrôle de la Police municipale. Saisi de la situation, le commandant de la Police municipale de Banfora, l’officier Ardjouma Hié, a demandé à ses éléments de quitter le site de la station-service SKI. Il s’est ensuite rendu au chevet de l’usager blessé qui a été évacué au CHR de Banfora.

 

Mamoudou TRAORE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer