Bonjour

BONJOUR

La campagne pour les élections couplées du 22 novembre, s’est ouverte le 31 octobre dernier et courra durant trois bonnes semaines. Les candidats à la présidentielle comme aux législatives, sont en train de parcourir monts et vallées pour aller à la pêche des voix. Mais au regard du contexte sécuritaire qui est le nôtre, il y a lieu d’appeler les uns et les autres au respect des consignes de sécurité si l’on ne veut pas que cette campagne soit émaillée d’enlèvements et d’embuscades meurtrières. Le cas du chauffeur d’un député, tué dans le Sahel, doit interpeller plus d’un.

Boureima KINDO

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer