A la uneBonjour

BONJOUR

Des élèves ou étudiants arborant fièrement leur tenue scolaire, confortablement installés dans un maquis en train de picoler. Cela n’a peut-être rien de scandaleux pour certains, sauf à préciser qu’il était à peine 9h. Et dans ledit groupe, on comptait aussi bien des garçons que des filles qui semblaient engagés dans une sorte de drôle de compétition : qui boira plus que l’autre ? Voyez-vous ? Il y a péril en la demeure. Car, jusque-là, on savait que le meilleur endroit pour des élèves ou étudiants de se concurrencer, c’est dans les salles de classes et non dans des maquis ou bistrots. A qui donc la faute si nous, les parents, semblons disposés à accompagner nos enfants dans la dérive en leur donnant de l’argent plus qu’il n’en faut ?

 

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer