Bonjour

BONJOUR  

Un attaché de santé officiant au Centre hospitalier régional (CHR) de Koudougou et son complice, ont été condamnés pour des « faits de mise en danger de la vie d’autrui, d’abus de fonction et d’usage et rétention illicites de biens publics ». En termes plus clairs, on leur reproche d’avoir opéré des patients sans suivre la procédure normale. Pire, ils leur ont soutiré de l’argent. Cette condamnation à des peines d’emprisonnement, on l’espère, doit servir de leçon à plus d’un. Car, il faut le dire, les interventions chirurgicales qui n’obéissent pas à la procédure normale sont légion dans nos centres de santé où l’affairisme a pris le pas sur tout. C’est devenu presque la règle. Tant et si bien que votre patient risque d’en payer les frais si vous vous amusez à vouloir y voir clair.

 

Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer