Bonjour

BONJOUR

 Parti pour payer un produit dans une pharmacie, un client a été agréablement surpris par l’attitude de la caissière. En effet, alors qu’il manquait 250 F CFA, cette dernière a servi le client, lui demandant de revenir plus tard pour solder le reste et cela, sans même le connaître. Même s’il est risqué, ce geste d’une rare élégance mérite d’être salué à sa juste valeur. Car, on voit des pharmacies éconduire sans ménagement des clients pour 25 F CFA qui manquent. Voyez-vous ? Sachons nous montrer parfois humains. Car, comme on le sait, ce n’est pas de gaîeté   de cœur que l’on se rend en pharmacie.

 

Franck Didèdoua ZINGUE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer