La cité sans vertu

LA CITE SANS VERTU

Alors que la campagne pour la présidentielle et les législatives du 22 novembre 2020, bat son plein, l’on assiste à des comportements pas catholiques. En effet, en violation flagrante des dispositions du Code électoral, on voit des candidats qui, visiblement en manque d’arguments pour convaincre les électeurs, procèdent à des achats de consciences à travers, entre autres, des dons de vivres et des enveloppes. Voyez-vous ? Ça ne fait pas sérieux. Quand on aspire à devenir un dirigeant, on doit être capable de respecter les lois de la République. C’est en cela que l’on reconnaît les hommes valeureux.

 

Ciceron

 

A lundi prochain !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer