A la unePlus jamais ça

PLUS JAMAIS ÇA !

Des vivres du PAM destinés aux Personnes déplacées internes (PDI) ont été saisis chez un commerçant de la commune de Pensa, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2021. Interrogé sur l’origine de ces vivres, ce dernier a indiqué que son fournisseur était un élu local et que les recettes étaient équitablement partagées. Si ce n’est pas de la cupidité de la part de cet élu local, cela y ressemble fort.  Comment peut-on détourner des vivres offerts à des personnes en détresse pour en faire un business ? En attendant que des investigations plus poussées soient menées pour situer toutes les responsabilités, nous disons plus jamais ça au pays des Hommes intègres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer