A la uneOmbre et lumière

SITES DE OUAGA 2000 ET DE SAABA I ET II

Abdoul Service International poursuit les travaux de viabilisation

La société de promotion immobilière Abdoul Service International a initié, le mardi 2 mars 2021, une visite de ses sites d’exploitation, à Ouagadougou.  C’était l’occasion pour le PDG d’Abdoul Services International, Abdoul Ouédraogo, et sa forte délégation de rassurer les nombreux souscripteurs sur leurs attentes.     

 

Rétablir la vérité afin de ne pas laisser longtemps prospérer la désinformation. C’est à cet exercice que s’est adonné le PDG d’Abdoul Service international, Abdoul Ouédraogo, ce mardi 2 mars 2021 sur ses chantiers de Ouaga 2000 et de Saaba 1 et Saaba 2. Selon le PDG, Abdoul Ouédraogo, cette visite s’imposait au regard des graves accusations tendant à le faire passer pour un arnaqueur. En effet, par voie de presse, les habitants de la cité Abdoul Service International de Ouaga 2000 ont dénoncé un certain nombre de faits liés à leurs conditions de vie dans leur cité. Les plaignants accusent la société de leur avoir menti sur son processus de viabilisation mais aussi sur sa capacité à leur offrir leurs titres fonciers dans les délais requis. Dans leur sortie dans la presse, ces habitants sont même allés plus loin en accusant la société de les avoir « arnaqués ». Face à de telles accusations qu’elle juge fallacieuses et non fondées, la société Abdoul Service International et son PDG ont initié une visite terrain avec les Hommes de médias afin de constater de visu les travaux qui se font au quotidien sur ces différents chantiers, mais aussi   de confondre tous ceux qui ont décidé, à coup de propagande, de les clouer au pilori. La première étape de cette visite a conduit la délégation sur le site de Ouaga 2000. Sur place, on a pu constater que tout se met progressivement en place.  Les travaux se poursuivent en dépit de la menace du coronavirus. Dans cette cité, l’eau courante est disponible et les branchements d’électricité sont en cours.  Un canal d’une longueur de 1009 m a même été initié par la société selon le plan de drainage, pour évacuer l’eau de la cité. « Nous vous avons appelés afin de venir faire le constat sur le terrain, de ce qui est fait contrairement à la déclaration de certains habitants dans la presse, nous traitant d’arnaqueurs et de plusieurs autres maux. Sur le terrain, vous pouvez constater par vous-mêmes que les poteaux de la SONABEL sont bien présents. L’ONEA est déjà sur place. La société, sur fonds propres, réalise des caniveaux pour le drainage des eaux. Le site de Ouaga 2000, c’est une superficie de 50 ha avec près de 2000 logements. Ce n’est pas facile de réaliser un aussi grand projet sans difficultés », a déclaré le PDG de la société Abdoul Service International, Abdoul Ouédraogo. Dans la foulée, Il a dit partagé la frustration et la souffrance des habitants qui ont tout à fait le droit d’exprimer leur mécontentement.  « Toutefois, cela doit se faire dans le strict respect et la courtoisie ». Car, à l’en croire, la société Abdoul Service International a, depuis sa création, démontré aux yeux de tous qu’elle est une entreprise sérieuse qui est à l’écoute de sa clientèle.

 

« De nos jours, c’est plus de 4 000 personnes qui sont logées par la société Abdoul Service International »

 

Pour corroborer ses propos, il a affirmé avoir donné suite aux doléances des habitants de la cité qui ont émis le vœu d’avoir de l’éclairage dans certaines artères de la cité, du fait du retard de l’installation de l’électricité de la SONABEL. « C’est dans ce sens que nous avons installé une quarantaine de poteaux solaires. Nous demandons à ces populations de prendre leur mal en patience car ce retard ne nous incombe pas. La SONABEL doit faire un travail préalable avant de disponibiliser l’électricité dans la cité. Concernant le titre foncier qui est un autre point soulevé par les habitants, la société Abdoul Service International les rassure qu’elle a fait les démarches nécessaires et attend que les titres fonciers soient disponibles afin de les remettre à leurs propriétaires», a-t-il poursuivi. Pour le PDG, Abdoul Ouédraogo, cette question va au-delà de ses compétences car certains dossiers de titres fonciers qui ont été déposés depuis juin 2019, n’ont jusque-là pas été reçus par la société. Qu’à cela ne tienne, Abdoul Ouédraogo   a rassuré les clients de la disponibilité de la société à respecter tous ses engagements.   Sur le site de Saaba 2, deuxième étape de notre randonnée, la société a réalisé un bitume de 2,5 km pour en faciliter l’accès aux habitants. Par ailleurs, l’eau coule à profusion dans les robinets de l’ONEA. Quant à la SONABEL, sa présence est bien visible par endroits à travers un processus d’installation qui est en cours.    Sur le site de Saaba 1 par contre, l’ONEA et la SONABEL sont bien présents, à la grande satisfaction des habitants. Au terme de cette visite, le PDG, Abdoul Ouédraogo, a, une fois de plus, réaffirmé l’engagement de sa société à renforcer la proximité avec ses clients. « De nos jours, c’est plus de 4 000 personnes qui sont logées par la société Abdoul Service International. Nous souhaitons recevoir l’accompagnement des Burkinabè afin de continuer à glaner des lauriers partout dans le monde »,   a-t-il conclu.

 

 

Seydou TRAORE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer