Bonjour

BONJOUR

 

La vie, à Ouagadougou, est dure ! Chacun fait de son mieux et y va de ses moyens pour assurer sa pitance quotidienne. Comme aiment à le dire les Ivoiriens, «grouillement» est mieux que voler ! Il n'est plus question de vocation ou d'avoir du plaisir dans le travail que l'on fait. Ceux qui s'adonnent aux petits métiers le font parfois par dépit et souvent par obligation. Il va donc de soi que le service qu'ils fournissent ne soit pas de qualité. C'est le cas de certaines femmes qui vont de concession en concession pour faire la lessive ou la vaisselle, moyennant une certaine somme d'argent. En effet, certaines d'entre elles font mal la lessive si bien que lorsque vous portez vos habits, vous êtes découragés. Le pire est que, souvent, vous leur remettez vos habits en entier et elles vous les rendent soit sans boutons, soit délavés, soit déchirés. Quand on sait que certains vêtements coûtent cher, il convient de prendre des précautions avec ces dames-là et leur donner des consignes fermes, afin qu'elles traitent au mieux vos vêtements.

Issa SIGUIRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer