Bonjour

BONJOUR :

 

Cela fait désormais partie des programmes des établissements du primaire et du secondaire au Burkina Faso. Nous parlons des sorties-détentes organisées par des responsables d’établissements au profit des élèves. Si l’opportunité de l’organisation de telles activités ne souffre d’aucun débat, les conditions dans lesquelles elles s’effectuent laissent parfois à désirer. En effet, il est courant de constater que beaucoup d’établissements louent des véhicules en piteux état pour transporter les élèves avec tous les risques que cela comporte. Souvent, ces véhicules tombent en panne, et pendant le temps que prend la réparation, on voit les enfants abandonnés à eux-mêmes en train de déambuler sur la voie publique. A la moindre inattention, le pire est arrivé.

Michel NANA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer