Bonjour

BONJOUR

 

Quand on fait le tour de la ville de Ouagadougou, on aperçoit sur les boulevards et quelques grandes rues, de nombreux mendiants. Certains d’entre eux qui devraient s’asseoir aux bords des voies et des feux tricolores, adoptent des comportements qui laissent parfois à désirer. En effet, dès que le feu est au rouge, ceux-ci s’introduisent dans la foule. Pire, certains viennent se cramponner aux guidons des motocyclettes, d’autres s’arrêtent devant les véhicules, indisposant ainsi les usagers à qui ils demandent généralement avec insistance quelques pièces de monnaie pour leur pitance du jour. Certes, il n’est pas interdit de mendier. Mais cette façon de se comporter met non seulement leur vie, mais aussi celle des usagers en danger. La vie est précieuse car on ne vit pas deux fois, dit-on. En tout cas, ces mendiants gagneraient à mieux préserver leur vie en évitant de tels comportements.

Valérie TIANHOUN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer