Bonjour

BONJOUR

Les élèves du Burkina Faso ont repris le chemin des classes. C’est l’occasion d’évoquer des sujets en lien avec l’éducation des enfants. Et parmi les sujets majeurs, il y a les usages que les enfants  font des téléphones portables, des tablettes,  smartphones,  avec les applications avancées que leurs achètent leurs parents. Il faut le dire, au lieu de construire, certains usages détruisent les enfants. En effet, l’accès, sans restriction, aux réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp, pour ne citer que ces deux-là), permet, par exemple et très facilement, aux enfants d’accéder à la pornographie et aux images obscènes. De même, un enfant qui passe son temps sur Facebook ou WhatsApp, a tendance à oublier ses tâches premières qui sont d’apprendre ses leçons et de faire ses exercices. Dans tous les cas, des études démontrent à souhait la dangerosité de l’exposition prolongée des enfants aux écrans. Il appartient à chaque parent d’en prendre conscience.

Michel NANA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer