Bonjour

BONJOUR

Un jeune homme qui est passé solliciter des effets d’habillement dans une cour à Tanghin et qui a obtenu gain de cause, est revenu quelques jours plus tard pour braquer ses bienfaiteurs au point même de blesser grièvement la maîtresse de céans. Voyez-vous ? Ce drame doit servir de leçon à tous. Car, très souvent, ceux qui passent de cour en cour pour solliciter qui à manger, qui de l’argent, ne sont pas tous de bonne foi. Certains sont des bandits déguisés en mendiants, qui profitent repérer les lieux en vue d’une prochaine opération de braquage. Alors, vigilance !

Frédéric TIANHOUN
(Collaborateur)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer