BONJOUR    

BONJOUR      

La rentrée des classes, c’est peu de le dire, est effective sur toute l’étendue du territoire national. Mais, s’il y a un aspect sur lequel les parents doivent se montrer très regardants, c’est bien la circulation routière. Car, dans une ville comme Ouagadougou où l’incivisme et la pagaille ont atteint leur paroxysme, il est très dangereux d’abandonner les tout-petits à eux-mêmes pour traverser les grands axes routiers. Ce n’est pas responsable. Car, en agissant ainsi, on donne l’impression de ne pas se soucier de la vie et de l’avenir de nos enfants.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+