BONJOUR

BONJOUR

La rentrée scolaire avance à grands pas. C'est l'occasion d’interpeller les parents d’élèves et les chefs d’établissements sur l’accoutrement des élèves. Car, certaines tenues scolaires des apprenants ne respectent aucunement les normes de décence, tant elles sont extravagantes et à la limite, de nature à aiguillonner l’appétit sexuel des enseignants. Ce qui, malheureusement, conduit souvent aux nombreux cas de viols et de grossesses déjà enregistrés dans le milieu scolaire au pays des Hommes intègres. Pourtant, l’on peut juguler ces phénomènes, mais à condition que les tenues scolaires respectent un minimum de décence. Il est alors temps pour le ministère de l’Education et les autres acteurs du secteur, de redorer le blason de l'école burkinabè en travaillant à l’éradication de ces fléaux.

Madi ZOUNDI (Correspondant

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+