A la uneEchos des provinces

CENTRE DON BOSCO DE BOBO-DIOULASSO :

Un prêtre égorgé par un ancien employé

Un prêtre a été assassiné et un autre blessé au couteau au Centre Don Bosco situé au secteur 15, quartier Ouezzin-Ville de la ville de Bobo-Dioulasso. Les faits se sont déroulés dans l’après-midi du vendredi 17 mai 2019 aux environs de 13h 30mn. Le suspect, qui se trouve entre les mains des Forces de défense et de sécurité (FDS), est un ancien cuisinier des victimes, qui a été tout récemment licencié.

 

Poignardé puis égorgé. C’est le sort réservé au prêtre Fernando Fernandez, d’origine espagnole, de la « Société de Saint François de Sales » à Bobo-Dioulasso. Un autre prêtre de la même congrégation et d’origine togolaise lui, a reçu des coups de poignard. Grièvement blessé, il a été évacué dans un centre de santé de la ville de Bobo-Dioulasso. Quant au directeur des études du centre Don Bosco, il a réussi à prendre la tangente. Leur agresseur a échappé à un lynchage de la population, grâce à l’intervention des éléments de la Brigade anti criminelle (BAC) de Bobo-Dioulasso qui l’ont d’ailleurs embarqué. « Quand il (le criminel) est arrivé, il a demandé à s’entretenir avec les prêtres. Ils ont commencé à discuter quand soudainement, j’ai entendu des cris. Je me suis précipité sur les lieux, le constat était là : le prêtre Fernando poignardé puis égorgé et l’autre présentait des signes de blessures par couteau », a laissé entendre Mariam Konaté, ancienne collègue du meurtrier. Quel est le mobile de cette agression meurtrière contre ces hommes de Dieu ? La question reste, pour l’instant, sans réponse. L’on sait seulement que l’agresseur est un ancien cuisinier du centre, tout récemment licencié. Il y a travaillé près de dix ans. Le jour du meurtre, il s’est introduit dans le centre au moment où les deux prêtres et le directeur des études prenaient leur repas de midi. Le corps du défunt a été transféré à la morgue de l’hôpital Sourou Sanou de Bobo-Dioulasso.

 

Lassina DIARRA

(Correspondant)

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer