Header

DEUXIEME SESSION DU CADRE DE CONCERTATION ENTRE ETAT ET OSC : Le point des préparatifs fait au Premier ministre

DEUXIEME SESSION DU CADRE DE CONCERTATION ENTRE ETAT ET OSC : Le point des préparatifs fait au Premier ministre

La deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et la société civile est prévue pour se tenir le 23 mai 2017. C’est dans la perspective de cette grande rencontre qu’une délégation du Conseil national des Organisations de la société civile a été reçue par le Premier ministre, le lundi 15 mai 2017.

Plus d’une heure d’horloge, c’est le temps  qu’a duré l’audience accordée le 15 mai dernier par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, à la délégation du Conseil national des Organisations de la société civile (CN-OSC) conduite par son président, Jonas Hien. Au menu des échanges, la tenue de la deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et la société civile. En tant que 3e  vice-président de ce cadre de concertation, Jonas Hien dit être venu faire le point des préparatifs au niveau de la société civile à Paul Kaba Thiéba, par ailleurs président de ce cadre de concertation institué depuis 2014 par le gouvernement. Et de rappeler que les OSC des 45 provinces du Burkina Faso s’étaient retrouvées il y a de cela quelques semaines à Bobo-Dioulasso, pour décortiquer le thème central, « la cohésion sociale et la mise en œuvre du PNDES », retenu pour cette session. En plus de l’état d’avancement des préparatifs, ils ont, ensemble, abordé bien d’autres aspects de l’organisation, puisque, souligne Jonas Hien, il est prévu à la fin de la session, un échange direct entre le président du Faso et les OSC. Il était donc important d’échanger avec le chef du gouvernement et président du cadre de concertation sur tous ces sujets, pour mieux peaufiner tous les contours de l’organisation de l’évènement. Jonas Hien a confié que les préparatifs se passent bien et que d’ailleurs, le Conseil des ministres a annoncé la date du 23 mai prochain pour l’organisation de la deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et les OSC. C’est dans ce sens que tous travaillent en tenant compte de la date retenue. Toutefois, il pourrait y avoir un réaménagement de la date, en fonction du calendrier du chef de l’Etat. Il faut souligner que le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo, a pris part à l’audience.

Antoine BATTIONO

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+