A la uneSports

ELECTIONS A LA FBF

Le ministre Azoupiou tente d’apaiser les tensions

« L’An Deux Mille Vingt et le Vingt-Trois Avril, s’est tenu – à l’initiative et sous la houlette de monsieur Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des loisirs – une rencontre à laquelle ont participé monsieur Sita Sangaré (Président sortant de la Fédération burkinabè de football) et Monsieur Amado Traoré (candidat déclaré à la présidence de la fédération). Les échanges entre les trois hommes ont porté sur le processus de renouvellement des instances de la fédération burkinabè de Football (FBF) – notamment la suspension du calendrier du fait de la pandémie de Covid-19 et les perspectives.
Le ministre Daouda Azoupiou a invité les deux hommes à œuvrer pour une pré-campagne « apaisée » et à ne privilégier que l’intérêt du football burkinabè.

De l’initiative de Monsieur le ministre des Sports et des loisirs

Le Candidat Amado Traoré :

1. se réjouit de cette démarche visant un renouvellement du bureau de la fédération dans un climat « sain » empreint de concertation et de dialogue ;
2. salue l’esprit d’ouverture de monsieur Sita Sangaré, qui a souscrit à la démarche initiée par le ministre ; toute disposition qui a permis un moment d’échanges francs et constructifs ;
3. adresse ses félicitations à Monsieur le Ministre des Sports et des loisirs pour sa vision et sa clairvoyance exprimées à travers cette initiative.

De l’instauration d’un climat de sérénité dans la grande famille du football burkinabè

Le candidat Amado Traoré s’est engagé – comme il l’a du reste toujours prôné et fait – pour un climat apaisé. Dans cette dynamique, il invite l’ensemble des acteurs du football burkinabè à dépassionner les débats et à privilégier le dialogue car c’est ensemble – main dans la main – que nous écrirons de nouvelles et belles pages de l’épopée de notre football.

De l’intérêt général du football burkinabè

Le candidat Amado Traoré souscrit entièrement au principe de la conjugaison des efforts pour la réalisation d’un objectif commun, pour un intérêt collectif. Il s’engage, à travers son programme, à y œuvrer et invite chaque acteur du sport roi, à apporter sa pierre à l’édification d’une fédération résolument orientée football, pour le bonheur de tous.
Monsieur Traoré tient à renouveler sa gratitude à Monsieur le Ministre des Sports et des loisirs pour cette rencontre ô combien importante.

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !

Le Directeur de campagne de Amado Traoré

Salif Léonce DIARRA »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer