FINALE DE LA COUPE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE CADETTE : Soutenir de façon pérenne le sport au Burkina Faso

FINALE DE LA COUPE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE CADETTE : Soutenir de façon pérenne le sport au Burkina Faso

 

La Coupe de l’Assemblée nationale de la catégorie des cadettes a connu son apothéose le 29 juillet dernier au stade Wobi à Bobo-Dioulasso. Après un match bien équilibré, c’est à la phase des tirs au but que la région du Centre a battu celle des Hauts-Bassins par 5 tirs à 4. Cette coupe entre dans le cadre de l’engagement de l’Assemblée nationale à soutenir le sport en général et le football en particulier, dans  l’objectif de préparer la relève, surtout au niveau du football, après les nombreux exploits des Etalons aux compétitions internationales. L’Assemblée nationale, avec cette initiative, veut pérenniser son soutien au sport.

La finale de la Coupe de l’Assemblée nationale a eu lieu le 29 juillet dernier au stade Wobi à Bobo-Dioulasso. Cette compétition a  été initiée par l’Assemblée nationale pour soutenir de façon pérenne le sport et particulièrement le football au Burkina Faso, et ce, afin de préparer la relève au niveau du football. La finale de la coupe a opposé la région du Centre à celle des Hauts- Bassins. Après 90 mn de jeux et des tentatives vaines de part et d’autre, c’est par les tirs au but que la région du Centre a remporté la coupe en marquant 5 tirs contre 4 pour la région des Hauts- Bassins. C’est Diallo Daouda, désigné l’homme du match, qui a offert la coupe à la région du Centre. Les Etalons du Burkina Faso, vice-champions d’Afrique, dans leur chevauchée, ont montré aux Burkinabè qu’ils peuvent mieux faire en matière de football, pourvu que chacun joue sa partition, surtout du côté des autorités. L’Assemblée nationale a commencé, pour l’organisation de cette coupe, à préparer la relève. C’est par une concertation entre l’Assemblée nationale, le ministère des Sports et des loisirs et la Fédération de football, que le projet de la Coupe de l’Assemblée nationale a pris forme. Elle a concerné les catégories minime et cadette, selon le président du comité d’organisation. La coupe a été lancée le 27 mars 2017 à Kaya et a connu un franc succès. Le président du comité d’organisation a, dans son discours, dit que durant la phase de compétition, 229 équipes y ont pris part dont certaines ont été créées pour les besoins de cette compétition afin que toutes les provinces y participent ; plus de 6 000 jeunes footballeurs ont été mobilisés ; 290 matchs ont été joués avec une moyenne de 3,5 buts par match, soit plus de 1 000 buts au total ; 780 joueurs sélectionnés dans les régions ont permis de détecter plus de 200 jeunes à fort potentiel. Il a remercié le ministre des Sports et des loisirs, les gouverneurs des régions ainsi que le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), et affirmé que le peuple burkinabè, à travers la Coupe de l’Assemblée nationale, a montré qu’il pouvait s’enthousiasmer pour le football des jeunes autant qu’il le fait habituellement pour les matchs des Etalons A. Pour le président du comité d’organisation, les premières conclusions ont montré qu’en plus de satisfaire les besoins en compétitions de la jeunesse, la Coupe de l’Assemblée nationale est un élément clé pour le développement des jeunes, car la réussite d’une compétition de football tient de l’espoir dont il est porteur au-delà du terrain de jeu. Le comité d’organisation a doté toutes les 45 provinces et les 13 régions en matériel et équipements sportifs, afin de garantir aux jeunes des meilleures conditions d’entraînement et de compétition, soit 274 jeux de maillots ; 1 088 paires de madres et autant de bas ; 600 ballons ; 520 protège-tibias ; 27 trophées et 120 médailles, sans oublier les prix en espèces et l’appui financier de l’Assemblée nationale à la FBF.

Le président de l’Assemblée nationale, Dr Salifou Diallo, a marqué toute sa satisfaction pour la tenue effective de cette compétition qui a sans doute révélé des talents pour le développement du football dans son ensemble. Il a remercié toutes les équipes qui ont participé à cette compétition, avant de donner rendez-vous pour le lancement de la deuxième édition de la Coupe de l’Assemblée nationale à Gaoua dans la région du Sud-Ouest.

 Jonas B. SALOU (Correspondant)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+