LE MINISTRE ALPHA OMAR AUX SECTEURS STRUCTURES DU MPP /BOULKIEMDE Une centrale solaire de 100 MW à Koudougou

LE MINISTRE ALPHA OMAR AUX SECTEURS STRUCTURES DU MPP /BOULKIEMDE  Une centrale solaire de 100 MW à Koudougou

 

La coordination provinciale  des secteurs structurés  du MPP/Boulkièmdé a tenu  une conférence  à l’intention de ses membres,  le 23 septembre 2017, dans la salle de conférence de la DRENA/CO.  Ce,  sous le patronage du ministre de l’énergie, le Pr  Alpha Omar Dissa,  le parrainage du président du Conseil régional du Centre-Ouest, Abdoulaye Bado, qui ont peint un tableau reluisant des réalisations du PNDES de façon générale.

Dans quelques mois, le président Roch Christian  Kaboré   aura deux ans à la tête de l’Exécutif burkinabè,  avec déjà à l’horizon les prochaines échéances  électorales. Conscient du travail qu’il faudrait abattre, les membres des  secteurs  structurés du MPP/ Boulkièmdé veulent resserrer les rangs. C’est dans ce sens que la coordination provinciale, avec à sa tête Hiry  N. Paul,  a organisé une conférence  le 23 septembre 2017 à Koudougou, axée sur deux communications, à savoir : «  les réalisations du PNDES dans le Boulkièmdé » ; « la vie du parti et gouvernance politique ». Ce, sous le patronage du ministre de l’énergie, le Pr Alpha Omar  Dissa,  le parrainage du président du Conseil régional du Centre-Ouest,  Abdoulaye Bado, tous deux des leaders du parti.  Et ce sont ces deux qui ont apporté les réponses du premier thème. « Quand on tient compte du chronogramme d’activités par rapport au mandat présidentiel, il n’y a pas lieu de s’alarmer », a martelé le ministre. Car, dans le cadre du PNDES, dira-t-il,  pour ce qui concerne les secteurs clés comme les infrastructures, l’eau, l’énergie, la plupart des contrats sont presque finis. «  Ainsi, dans le cadre de l’énergie, nous avons  189  localités à électrifier. Il y a aussi un projet d’électrification des zones péri-urbaines. Tous ces projets seront lancés bientôt,  avec un coût  global de 49 milliards de FCFA. A cela s’ajoute l’installation de centrales solaires en PPP et en partenariat avec la Banque mondiale  et la BID », a-t-il laissé entendre avant de confirmer aux participants que bientôt la ville de Koudougou aura une centrale solaire d’une capacité de production de 100 MW, qui permettra aussi de servir la ville  de Ouagadougou.

Quant au président du Conseil régional,  Abdoulaye  Bado,  par ailleurs membre du Bureau politique national du MPP, il a centré sa communication  sur   les un an de réalisations du Conseil régional dans le cadre du PNDES,  au niveau des volets éducation et formation.  A l’en croire, le Conseil a déjà  injecté plus de 200 millions de FCFA dans la construction d’infrastructures scolaires dans la région du  Centre-Ouest.  Aussi, ils ont, par anticipation, réalisé des études,  notamment sur la mise en place  des centres de formation aux métiers. Avec toutes ces informations données par les leaders du parti, les membres des secteurs structurés, selon le coordonnateur provincial, Paul N. Hiry,  sont plus que confiants et déterminés à poursuivre le militantisme. Un militantisme qui, certainement, permettra à ses membres qui sont dans l’Administration, d’accompagner le gouvernement  pour qu’au soir des 5 années de la gestion du pouvoir, l’aiguille  du baromètre du PNDES  soit au vert.

Modeste BATIONO

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+