Plus jamais ça

PLUS JAMAIS ÇA !

 

Dix-neuf personnes ont été exécutées par des hommes armés dans la commune d’Arbinda, dans la province du Soum. C’était le dimanche 9 juin dernier. Pourquoi une telle violence aveugle ? Difficile d’y répondre. On sait seulement que depuis quelque temps, le Sahel burkinabè est presque sous la coupe réglée de groupes armés qui ont fait le choix de semer la mort et la désolation sur leur passage. En attendant donc que les Forces de défense et de sécurité (FDS) portent l’estocade à ces malfaiteurs des temps modernes, nous disons plus jamais ça !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer