A la uneA PROPOS DE MA SANTE

PREVENTION DU CANCER DU SEIN : Votre téléphone portable peut vous sauver la vie

 

A en croire les dernières estimations de Genève 2018, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le cancer du sein, est le cancer le plus fréquent tous sexes confondus. Tous les pays du monde ont en commun cette fréquence élevée des cancers du sein. Dans les pays les moins développés et les moins équipés comme le Burkina Faso, le diagnostic est tardif. Ces diagnostics en retard sont corolaires de traitement mutilant et de mauvais pronostic. Un diagnostic précoce garantit une guérison dans plus de 90% des cas et cela sans ablation du sein. C’est pourquoi toute l’énergie contre le cancer du sein doit être investie dans la sensibilisation et la détection précoce. L’utilisation des nouvelles techniques de communication s’avère incontournable. C’est pourquoi une application mobile a été lancée à ZURICH le 3 octobre 2018, pour contrer le cancer du sein. Dans cet entretien, Dr Nayi Zongo, chirurgien cancérologue au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo CHU-YO, par ailleurs médecin référent de dearmamma au Burkina Faso parlé de l’application mobile.

« Le Pays » : Parler nous de l’application mobile, outil de lutte contre le cancer du sein ?

Dr Zongo : L’application mobile s’appelle Dearmamma. C’est une application mobile mise en place par la Dear Fondation, une ONG suisse qui œuvre pour le bien-être de la femme et de l’enfant en situation précaire. C’est le symbole de l’engagement de cette ONG en partenariat avec AMPO dans la lutte contre le cancer du sein. Elle peut être installée sur les téléphones portables. Elle est gratuite.

Comment installer cette application mobile sur son portable ?

Son installation est un jeu d’enfant. Il suffit juste d’avoir un téléphone androïd et suivre les étapes suivantes :

Lancer Play store ;

Saisir dearmamma dans la fenêtre de recherche

- Télécharger ;
- Installer en suivant le processus ;
Une fois installée, profitez au maximum, partagez avec vos amis et collègues.

Quelles informations contient cette application mobile ?

Dans cette application mobile, vous trouverez tout ce qu’il faut pour contrer le cancer du sein. Toute femme possédant cette application détiendra toutes les informations qu’on peut avoir besoin pour se protéger contre le cancer du sein. Vous trouverez :

- Le mot de la présidente de Dear Fondation, Madame Sonja DINNER ;

- La technique de l’autopalpation en son et en image ;

- Les signes d’alerte du cancer du sein en son et en image ;

- Ce qu’il faut faire devant un signe (douleurs, nodule, déformation du sein) qui vous inquiète ;

- Les informations médicales nécessaires fournies par des experts.
- Les avis et engagements des chefs religieux, des anciennes malades et des associations.

Comment utiliser cette application ?

Une fois installée sur votre téléphone, il vous suffira de cliquer sur l’icône de l’application à chaque fois que vous voulez l’utiliser. La première page s’affichera. Cliquer dans le cercle blanc indiqué par un doigt. Vous verrez 4 rubriques qui représentent les 4 tiroirs de l’application. La rubrique « changements » par exemple contient les signes d’alerte, les informations médicales, ce qu’il faut faire et la nécessité de se responsabiliser. La rubrique autotest montre comment faire l’autopalpation. Dans cette rubrique, il est incorporé un miroir, il suffit de cliquer dessus pour l’utiliser. Vous disposez également d’un carnet pour noter les résultats de votre autoexamen des seins. Cela vous permet de comparer avec le test suivant. Dans la rubrique, « je m’informe », se trouve une sous rubrique « partager pour vivre ». Dès que vous cliquez sur ce dernier, vous pouvez partager l’application à tous vos amis par Xender, facebook, messenger, whatsapp, bluetooth, mail…etc. Ce qui est important de savoir, c’est qu’à chaque fois que vous êtes sur une page, cliquer sur le symbole du micro en haut et à droite de l’écran de votre téléphone pour entendre les commentaires.

En quoi cette application peut-elle réduire la mortalité par cancer du sein ?

Le cancer du sein diagnostiqué tard au stade de métastases, c’est-à-dire quand le cancer en plus d’être dans le sein, se localise à d’autres organes de l’organisme, est non guérissable à l’heure actuelle.
Le cancer du sein vu tôt, avec une taille ne dépassant pas un centimètre à 2 centimètres se guérit (rémission complète) dans plus de 90% dans des cas.  Les causes des diagnostics tardifs du cancer du sein sont en partie l’ignorance des signes d’alertes, et la non maîtrise de l’autopalpation ou autoexamen des seins. Cette application informe les femmes sur tous les aspects du cancer du sein, leur apprend l’autoexamen avec des vidéos à l’appui. De ce fait, elle est un véritable vecteur de diagnostic précoce donc de réduction de la mortalité par cancer du sein.  En outre, elle va réduire le coût des traitements du cancer du sein, car plus le diagnostic est précoce moins le traitement est lourd et plus fort est le taux de guérison. C’est pourquoi toutes les femmes doivent adopter cette application et en faire la leur.

En tant que cancérologue, praticien des hôpitaux, quels conseils donnerez-vous aux femmes ?

Chères mesdames, le cancer du sein est une réalité. Il est plus fréquent et tue plus de femmes que n’importe quel autre cancer. La médecine n’a pas encore déniché le médicament miracle pour le prévenir. Cependant, les moyens existent pour éviter qu’il tue. Je vous exhorte fortement à :
Primo : télécharger et installer cette application sur votre portable
Secondo : parcourir cette application régulièrement pour maîtriser tout son contenu et en profiter largement  Tiertio : parler de cette application à toutes les femmes que vous connaissez ou que vous connaîtrez. Faites de la vulgarisation de cette application votre bonne action quotidienne.

Que direz-vous aux associations de lutte contre le cancer, celui du sein en particulier ?

A tout président d’associations de lutte contre le cancer, à toute personne de bonne volonté, cette application est la vôtre. Utilisez le au maximum pour le bien des femmes que vous chérissez tant. Ensemble, nous irons plus loin contre le cancer du sein.

Que dites-vous aux agents de santé par rapport à ce mal ?

Chers collègues, Faites de chaque consultation, une opportunité pour évoquer cette application avec les femmes. Protégez vos patientes qui vous font confiance en tapant à votre bureau de consultation. Conseillez leur cette application pour se protéger contre le cancer du sein.

Un message à l’endroit des autorités politiques ?

Cette application est conforme à ce que nous cherchons pour contrer le cancer du sein dans notre pays. Favorisez la vulgarisation de cet outil fiable à travers les canaux de communication du ministère de la Santé et les médias d’Etat.

Valérie TIANHOUN

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer