A la uneFocus

LA RDC ELUE AU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME DE L’ONU : C’est simplement insensé !  

 

Pour une surprise, c’en est vraiment une ! La RDC qui entre aux céans du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Qui l’aurait cru ? Cette candidature du pays de Joseph Kabila à ce ‘’respectable’’ comité des droits de l’homme de l’ONU que l’on croyait en elle-même inique, a été pourtant bel et bien avalisée hier lundi 16 octobre 2017. Et avec la manière : 151 voix sur 123 voix dont avait besoin la RDC. Eu égard au fait que le vote s’est déroulé à bulletin secret, on peut dire que c’est donc une victoire écrasante pour le pouvoir congolais. Et surtout un point d’honneur de plus pour Kabila. Cela dit, si cette élection honore les autorités kinoises, il faut reconnaître qu’elle déshonore cette institution spécialisée onusienne, qui accepte en son sein un pays qui mérite plutôt de remporter la palme des prédateurs des droits humains en Afrique. En effet, voici un pan de ce que la RDC représente en matière de droits de l’homme : 52 charniers au Kasaï, 3200 civils tués dans les conflits armés avec plus d’un million de déplacés.

Kabila continue de boire son petit lait

 Alors, comment comprendre que ce prétendu prestigieux organe onusien qui doit veiller au grain pour le respect des droits humains à travers le monde et qui a eu à épingler maintes fois la RDC, se retrouve avec ce pays comme un de ses membres, de surcroît à un moment où de nombreuses organisations locales et internationales de défense des droits de l’Homme ne cessent de dénoncer la dégradation continue de la situation des droits humains ? Mais comme on dit, « la diplomatie a ses raisons que la raison ignore ». Alors, défenseurs des droits de l’homme, souffrez ! Kabila, lui en tout cas, continue de boire son petit lait.

D.T

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer