A la uneRévélations

REVELATIONS

Réseaux sociaux : EBOMAF dénonce une usurpation de l’identité de son PDG

Ceci est une déclaration du directeur de cabinet du groupe EBOMAF : « Le groupe EBOMAF informe l’opinion nationale que des individus malveillants diffusent des informations faisant cas de recrutement de ladite société. En outre, des faux profils, au nom du PDG, monsieur Bonkoungou, se font l’écho d’informations diffusées par ce dernier. La Direction générale du groupe tient à préciser qu’elle ne publie aucune information à ce sujet sur les réseaux sociaux ; elle précise également que le PDG n’a aucune page sur les réseaux sociaux. Ces individus, comme technique, demandent des sommes d’argent pour le dépôt des dossiers. Le groupe EBOMAF se désengage de telles pratiques et se donne le droit d’engager des poursuites judiciaires contre de tels individus véreux. Le groupe informe l’opinion que tout recrutement ou tout communiqué émanant du groupe et concernant un éventuel recrutement, passera par les canaux officiels (journaux et sites reconnus). Il invite à plus de vigilance sur de telles pratiques et à ne jamais répondre à de telles informations qui sont fausses ».

MPS : un congrès prévu d’ici à septembre, en présence de Yacouba Isaac Zida

Lors du lancement de la Coalition Rupture, le représentant du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), Fousséni Ouédraogo, a été interrogé sur le cas Yacouba Isaac Zida, candidat du parti. Selon lui, le retour de l’ancien Premier ministre a été retardé par la crise sanitaire mondiale. Il a indiqué que son parti compte tenir son congrès d’ici le début du mois de septembre, en présence de Isaac Zida. Affaire donc à suivre!

Commune de Tema-Bokin: le maire Ernest Nongma Ouédraogo annule une AG de l’UNIR/PS

Que se passe-t-il entre Ernest Nongma Ouédraogo, maire de la commune de Tema-Bokin et son parti, l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS)? En effet, et selon nos informations, le maire aurait autorisé avant d’annuler, une assemblée générale portant installation du nouveau bureau de l’UNIR/PS, le 27 juin dernier. Il se dit qu’après maintes tentatives de tenir la rencontre à la Maison des jeunes de Bokin et ce, sur autorisation du maire, les militants du parti de l’Oeuf se sont vu obligés de se déporter dans un autre endroit, notamment à leur nouveau siège pour procéder à l’installation officielle du bureau du parti. Fort de 34 membres, ce bureau est dirigé désormais par Alidou Ouédraogo, natif de la commune.

Sommet G5 Sahel-France : le président du Faso présent à Nouakchott aujourd’hui

Dans cette déclaration, la Direction de la communication de la présidence du Faso fait part de la participation de Roch Marc Christian Kaboré au sommet du G5-Sahel : « Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020, à Nouakchott en Mauritanie, à un sommet G5 Sahel-France. Ce sommet fera le point de la mise en œuvre de la feuille de route définie de commun accord par les 5 chefs d’Etat du G5 Sahel et le président français Emmanuel Macron, lors du Sommet de Pau (France), tenu le 13 janvier 2020. A Pau, les chefs d’Etat avaient pris la résolution de créer une Coalition pour le Sahel, et lancé un appel aux autres pays et partenaires à y prendre part et à soutenir cette coalition. Le sommet examinera également l’évolution de la situation au Sahel. Le sommet de la capitale mauritanienne se tient dans un contexte marqué par la persistance des attaques terroristes dans les pays de l’espace G5 Sahel, et la détérioration de la situation sécuritaire en Libye, épicentre du terrorisme dans la bande Sahélo-saharienne, et de la déstabilisation des pays du Sahel. Les Etats du G5 Sahel sont aussi impactés par la crise sanitaire du Covid-19 avec des prévisions de baisse de croissance et des répercussions négatives sur la vie économique et sociale. Lors de la dernière session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel, tenue par visioconférence le 27 avril 2020, les dirigeants de l’organisation avaient lancé un appel pour l’annulation de la dette extérieure des pays du G5 Sahel, afin d’aider à la relance de l’économie, et soutenir la résilience des populations ».

Force Barkhane : le nouveau commandant s’appelle Marc Conruyt

Le général français Marc Conruyt va succéder, fin juillet, au général Pascal Facon à la tête de la force antijihadiste Barkhane au Sahel. Diplômé de Saint-Cyr, le général Conruyt a commandé le régiment d’infanterie chars de marine (RICM). Breveté du War College de l’US Marine Corps, il a notamment servi à l’Etat-major des armées, dont il a été chef du bureau Afrique, et a été attaché de défense au Sénégal. Il est actuellement sous-directeur à la direction des ressources humaines de l’armée de Terre. « Nommé pour un mandat d’un an, le futur commandant de Barkhane devra, dès son arrivée au Sahel, mettre en œuvre les objectifs qui seront fixés fin juin par les chefs d’Etat du G5 Sahel (Niger, Tchad, Mauritanie, Burkina Faso, Mali) et le président français Emmanuel Macron, lors d’un sommet à Nouakchott sur la lutte antijihadiste », a souligné l’AFP qui donne l’information.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer