A la uneOmbre et lumière

SESSION EXTRAORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

La révision du Code électoral en ligne de mire

Les députés de la septième législature ont été convoqués pour prendre part à l’ouverture de la deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale de l’année 2020, dans la soirée du 29 juin dernier. Selon le président du parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé, cette session a été convoquée sur demande du chef de l’Exécutif, Christophe Joseph Marie Dabiré. Cette session se penchera sur plusieurs projets de loi ainsi que sur le projet de modification de la loi portant Code électoral.

Le Burkina Faso a connu, en cette année 2020, un dialogue politique entre, d’une part, le président du Faso et le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) et, d’autre part, le président du Faso et la majorité présidentielle. Ce dialogue politique s’est tenu autour des questions de l’organisation des élections de 2020, de la situation nationale et de la cohésion sociale en prélude aux échanges avec le chef de l’Etat, Roch Kaboré. Au titre des élections, il avait été annoncé qu’un projet de loi modificative portant Code électoral sera transmis à l’Assemblée nationale afin de prendre en compte, dans la nouvelle loi, les points consensuels issus du dialogue. Une loi qui avait fait des gorges chaudes à sa première adoption. Mais les choses semblent rentrer dans l’ordre car, l’Assemblée nationale, en vertu de la Constitution, a été saisie par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, afin qu’elle se penche sur plusieurs lois dont celle portant modification de la loi n° 014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant Code électoral. Cette session extraordinaire, la deuxième du genre en 2020, et qui s’est ouverte le 29 juin, s’étendra, selon le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, au moins jusqu’au 13 juillet prochain, date à laquelle interviendra sa clôture. « Nous allons demander aux présidents des Commissions de faire en sorte que les uns et les autres puissent se retrouver très rapidement pour examiner avec lucidité tous les documents qui seront mis à leur disposition », a relevé Alassane Bala Sakandé. Et d’appeler ses collègues à participer de façon assidue aux différents travaux.

Le rapport de ces tournées sera mis à la disposition des députés

Du haut de son perchoir, Alassane Bala Sakandé, devant cameras et micros, n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite des récentes tournées qu’a effectuées son institution dans les cinq régions (Nord, Centre-Nord, Sahel, Est et Boucle du Mouhoun) en proie aux attaques terroristes. Il a promis que le rapport de ces tournées sera mis à la disposition des députés.
Les dossiers inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire sont, entre autres, le débat d’orientation budgétaire sur le document de programmation budgétaire et économique pluriannuel 2021-2022, la présentation du rapport de la mission d’information sur l’état d’exécution de la loi de programmation militaire adoptée en 2017.

Boureima KINDO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer