Header

SNC 2016 : Les représentants de la Boucle du Mouhoun désormais connus  

SNC 2016 : Les représentants de la Boucle du Mouhoun désormais connus   

 

En prélude à la Semaine nationale de la culture (SNC) 2016 qui se tiendra à Bobo-Dioulasso du 26 mars au 2 avril 2016, la région de la Boucle du Mouhoun a organisé du 11 au 14 janvier derniers les éliminatoires régionales à Dédougou. Après trois jours de compétition, les représentants de la région à la SNC 2016 sont connus dans plusieurs disciplines.

Après trois jours de compétition, les différents jurys ont livré leurs résultats. En lutte traditionnelle, le pays San a démontré sa suprématie. En effet, sur 16 places à pourvoir en poules jeunes et adultes, le Nayala remporte 14 places. Dans cette même discipline, le jury a déploré l’absence de fille en compétition. Dans la discipline tir à l’arc, aucun candidat n’a été retenu, le jury ayant déclaré la compétition infructueuse. En art culinaire, la palme revient à la province des Balé. En art et de spectacle, les Balé remportent aussi les premières places, tout comme en orchestre, chœur populaire, et musique traditionnelle instrumentale. Le Nayala occupe la première place en danse traditionnelle et en ballet dans cette discipline, l’école centre A de Nouna dans la Kossi est disqualifiée. Quant au Sourou, elle occupe la première place en vedette de la chanson traditionnelle. En slam, le seul candidat du Mouhoun est qualifié pour la finale.  Pour le gouverneur de la région qui a présidé le lancement des éliminatoires régionales de la SNC 2016, cette édition a connu plusieurs innovations. Il s’agit, entre autres, de l’introduction de nouvelles disciplines, des modalités d’inscription ou encore de la réduction du temps de prestation des artistes.

.Dans son allocution pour la cérémonie de clôture, le secrétaire général de la région a demandé aux finalistes de la SNC 2016 de ne pas dormir sur leurs lauriers, mais de travailler dès à présent afin de défendre vaillamment la région de la Boucle du Mouhoun. Ces éliminatoires ont connu la participation de plus de 400 artistes, toutes disciplines confondues.

Saidou BAKAGOKO (Correspondant)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+