Bonjour

BONJOUR

Ces derniers temps, il est rapporté des cas de rupture de produits médicamenteux dans des centres de santé. Au départ, le problème concernait les urgences sanitaires du CHR de Kaya. Mais depuis quelques jours, il nous revient que le vaccin du BCG est en rupture. Quand on connaît l’importance de ce vaccin pour les nouveaux-nés, on ne peut que s’interroger sur les conséquences de cette rupture qui, dit-on, dure depuis près d’un mois. Les autorités sanitaires sont interpellées. Vite donc une solution durable à ce problème !

Valérie YAMEOGO/ TIANHOUN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer