A la uneBonjour

BONJOUR

Dans certaines contrées du pays, c’est la croix et la bannière pour se faire établir une Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB). En effet, lorsqu’on en fait la demande auprès d’un commissariat de police, il faut attendre près de cinq voire six mois pour obtenir le précieux sésame. Tant et si bien qu’il est difficile, pendant ce temps, de faire une opération bancaire ou d’obtenir d’autres documents administratifs ; la CNIB étant chaque fois exigée.

L’Office national d’identification (ONI) est interpellé.

 

Issa SIGUIRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer