Bonjour

BONJOUR

Depuis l’annonce des réformes du BEPC et du Bac, l’on assiste à une poussée de fièvre dans le milieu scolaire. En effet, vent debout, les élèves entendent barrer la route à ces réformes qu’ils jugent « impopulaires ». Tant et si bien que l’on assiste parfois à des échauffourées entre forces de l’ordre et manifestants. Au regard de l’ampleur que prend la contestation, n’y a-t-il pas lieu d’engager un dialogue franc et ouvert afin de désamorcer cette crise qui se profile à l’horizon ? En tout cas, le plus tôt serait le mieux étant donné que nous sommes à quelques mois des examens scolaires.

 

Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer